Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/02/2017

Éric Battut, Blancs éternels

17-02-battut - blancs éternels.jpgDu sentier qui traverse l’alpage au sommet, à plus de 4000 mètres, Éric Battut nous convie à une superbe course en montagne. « Sur le glacier, nous sommes prudents. Nous avançons, piolet en main, pour éviter les terribles crevasses, larges et profondes, de cet immense fleuve de glace », mais quelle joie de rencontrer, au sommet, une cordée venue de l’autre versant. Hauts pâturages en papier Canson vert tendre, manteau de neige en papier de soie, blizzard en rayures de peinture planche : Éric Battut associe avec talent papiers découpés et déchirés, camaïeux de blancs et jeux de transparence pour un résultat tout en poésie. La typographie se fait un malin plaisir à divaguer dans la page, cabriolant avec les chamois et ne quittant pas d’une lettre cette vaillante petite cordée. Un modèle aussi pour inciter les enfants à créer leurs paysages de rêve !

Dès 5 ans

Éric Battut, Blancs éternels, L’Elan vert, 2017, 32 p., 13,50 €

Éric battut,blancs éternels,l’elan ver  Éric battut,blancs éternels,l’elan ver

Les commentaires sont fermés.