Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/01/2017

Jacques Prévert, Contes pour enfants pas sages

17-01-prévert contes enfants pas sages.jpg« Un jour, il y avait un jeune dromadaire qui n’était pas content du tout. La veille, il avait dit à ses amis : "Demain, je sors avec mon père et ma mère, nous allons entendre une conférence, voilà comme je suis moi !"
Et les autres avaient dit : "Oh, il va entendre une conférence, c’est merveilleux", et lui n’avait pas dormi de la nuit tellement il était impatient, et voilà qu’il n’était pas content parce que la conférence n’était pas ce qu’il avait imaginé : il n’y avait pas de musique et il était déçu, il s’ennuyait beaucoup, il avait envie de pleurer. »
Et comme il y a des « enfants pas sages », à qui sont dédiés ces contes, il y a des dromadaires pas sages – et celui-là fera sans doute rire ceux-ci ! Et il ne sera pas seul, car il est accompagné de la girafe, de l’éléphant de mer, de l’autruche, des antilopes, d’un cheval et d’un jeune lion. A qui il arrive, bien sûr, des aventures passablement loufoques.

Dès 8 ans

Jacques Prévert, Contes pour enfants pas sages, illustrations de Laurent Moreau, Gallimard Jeunesse, 2016, 44 p., 14,50 €

Les commentaires sont fermés.