Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/12/2016

Nathalie Hay, Contes anglais, Peau de chat

16-12 contes anglais.jpg« Il était une fois une femme qui avait fait cuire cinq tourtes. Mais quand elle les sortit du four, où elles étaient restées trop longtemps, la croûte en était si dure qu’on ne pouvait les manger. Alors elle dit à sa fille : ‘’ Ma petite, mets-les sur l’étagère et attendons un moment qu’elles ramollissent pour pouvoir les manger.’’ La fille les posa sur l’étagère mais bientôt, comme elle avait faim, elle ne put y résister. » Et d’avaler les cinq tourtes. Catastrophe ? Oui et non, car le roi vint à passer… De tourtes (avalées) en écheveaux (pas encore filés, mais c’est comme si…), le conte déroule sa bobine et nous met l’eau à la bouche, non sans nous faire frémir, car un vilain monstre rôde dans les parages. Le recueil comprend huit contes, dont le célèbre « Jack et le haricot géant » et « Peau de chat » qui ressemble un peu à notre « Peau d’Ane ». Orphelins, pauvres gens affamés et grelottants sont parfois secourus par d’étranges créatures…

Dès 9 ans

Nathalie Hay, Contes anglais, Peau de chat, illustrations de Mette Ivers, L’Ecole des loisirs, 2001, 125 p., 8,20 €

Les commentaires sont fermés.