Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/11/2016

Marie-Claude Bérot, Pierrou de Gavarnie

16-11-bérot pierrou de gavarnie.jpg« Le mont Perdu, il le ferait bientôt. Il ne pouvait plus résister. […Son père] Antoine, en lui montrant le sommet fabuleux qui se détachait sur les arêtes vives des montagnes, lui avait promis : ‘Lorsque tu auras treize ans, je te conduirai au mont Perdu. Et même, si tu es plus solide à ce moment-là, je te ferai passer en tête !’ Il avait eu treize ans la veille. » Mais Antoine, l’un des premiers guides de Gavarnie, était mort en montagne quelques années auparavant. En ce début du XXe siècle, cela signifiait, pour l’adolescent, « devenir un homme », quitter l’école et vaquer aux travaux des champs. Mais, comme son père, Pierrou a une vocation bien chevillée au corps : il sera guide de montagne. Sa première course, cette année de ses 13 ans, ce sera, encordé avec son ami Jacques, le mont Perdu tant convoité depuis le plateau de Coumélie. Un joli roman d’initiation et d’aventure dans ce monde austère mais lumineux du cirque de Gavarnie.

Dès 9 ans

Marie-Claude Bérot, Pierrou de Gavarnie, illustrations de Léa Weber, Editions Cairn, coll. « P’tit Cairn », 2016 (1ère édition, Milan, 1995), 140 p., 6,10 €

Les commentaires sont fermés.