Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/09/2016

Sophie Humann, Henri IV, le prince de la paix

16-09- Humann - henri IV.jpg« De toute la hauteur de ses trois ans et deux mois, Henri est entré dans le palais […]. Le roi lui-même, étonné par cet enfant souriant, éveillé et rose, le prit sur ses genoux et l’embrassa. A la fois pour flatter ses parents et pour voir sa réaction, il lui lança :
- Voulez-vous être mon fils ?
Henri comprenait le français, mais il ne parlait que le béarnais. Il se retourna aussitôt, et, montrant son père du doigt, il répondit d’un air sérieux :
- Aquet es lou seigne reï !
Henri II se fit traduire la réponse qui signifiait : "Mon père, c’est le seigneur roi, là-bas !" »

Du Béarn à l’Ile-de-France, d’adieux en retrouvailles, de chevauchées en intrigues, de psaumes protestants aux grand-messes catholiques, Henri de Navarre vit une jeunesse bien compliquée. Tout le mérite de ce roman historique est de parvenir, sans lasser le jeune lecteur, à faire revivre ces années de tensions permanentes et de conflits politiques autant que religieux. Il n’élude en rien la violence des affrontements, notamment lors de la Saint-Barthélemy, ni celle de la vie de tous les jours – naissances, accidents, maladies… - avec ici ou là de brefs moments plus paisibles : une partie de saute-mouton, un tournoi à Bayonne, un air de luth à Nérac. Captivant, pour de bons lecteurs.

Dès 10 ans

Sophie Humann, Henri IV, le prince de la paix, Belin Jeunesse, coll. « Avant de devenir… », 2016, 149 p., 8,50 €

Sophie Humann dédicacera ses ouvrages à Blois le 9 octobre, et à Colmar les 26 et 27 novembre.

Les commentaires sont fermés.