Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/05/2016

Iwona Chmielewska, Les yeux

16-05-Iwona Chmielewska, Les yeux.jpg« Celui qui peut voir ignore à quel point la vue est un cadeau précieux. » Car nos yeux « nous ouvrent la porte du monde ». Mais « quand ce trésor disparaît, un autre don apparaît. » Apparaître, disparaître, ne pas être exactement ce qu’on attend mais être plus encore. Créer la surprise entre le mot, l’idée, le dessin. Cet album est construit autour de deux découpes : deux yeux, bien sûr, mais aussi le cœur de deux fleurs, les boucles d’un ruban.... Des images très douces venues de Pologne, douces et riches de sens. Un album d’une rare poésie, sur l’art de regarder.

Dès 6 ans et pour tous

Iwona Chmielewska, Les yeux, traduit par Lydia Waleryszak, éditions Format Wydawnictwo, 2016, 18,50 € - Grand prix de Bologne 2013, catégorie Fiction.

Les commentaires sont fermés.