Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/11/2015

Michael Morpurgo, Mimi et le dragon des montagnes

15-11-morpurgo mimi dragon gallimard.jpgDans le petit village de Dorta, chaque veille de Noël, les villageois célèbrent le carnaval du dragon des montagnes à grand renfort de tambourinades. Le jour de Noël, après une marche aux flambeaux animée du son des cloches, un conteur est tiré au sort pour faire revivre l’histoire du dragon. Pour lui, « la fête de consistait pas seulement à célébrer la promesse d’une belle saison à venir ou la naissance d’un bébé, à Bethléem, il y a deux mille ans. Tous les chants de Noël, les cloches, les réjouissances, les danses et les festins avaient aussi un autre but : écarter les esprits malins qu’ils savaient occupés à rôder dans les ténèbres au-dehors. Et un de ces esprits les terrifiait par-dessus tout : le dragon des montagnes ». Alors, autour du feu, notre conteur se lance : un beau matin de la Noël 1314, la petite Mimi découvre un bébé dragon sur la pile de bois du bûcher…
Les illustrations d’Helen Stephens sont absolument craquantes, Mimi avec son foulard rouge, ce minuscule dragon sur l’épaule et sa bonne grosse vache dans la neige en feront rêver plus d’un. Un conte de Noël qui n’est pas sans rappeler Une cloche pour Ursli de Selina Chönz. Mais faut-il attendre Noël pour l’offrir ?

Dès 5 ans

Michael Morpurgo, Mimi et le dragon des montagnes, illustrations d’Helen Stephens, Gallimard Jeunesse, 2015, 48 p., 9,90 €

Les commentaires sont fermés.