Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/08/2015

Flore Vesco, De Cape et de Mots

15-07-flore vesco - de cape et de mots.jpgDevenir demoiselle de compagnie de la reine, tel est le projet de la jeune Serine à la mort de son père, comte plus que désargenté du domaine de Chancies. Mais Sa Majesté, seconde épouse du roi Leo III, se révèle plus capricieuse que la pire des sœurs de Cendrillon… et ses demoiselles de compagnie ne sont pas non plus des plus angéliques. Comment s’y prendra Serine pour se faire accepter à la cour et déjouer un complot tramé par le Grand Secrétaire, parangon de fourberie ?
De Fantômette, Serine a hérité des talents de gymnaste et de Triboulet, fou des rois Louis XII et François Ier, une langue bien pendue – parfois même rabelaisienne. Bouts rimés et contrepèteries étonneront par leur crudité candide quelques parents dont les seules références restent les virelais du prince de Motordu. Cela donne un roman qui court comme le furet du bois joli, qui se visite comme le palais de Dame Tartine (où les sucreries seraient remplacées par autant de jeux de mots), qui se moque des prétentieux de tout poil et regarde avec tendresse le petit monde des lavandières, des marmitons et… des bourreaux.

Dès 11 ans

Flore Vesco, De Cape et de Mots, Didier Jeunesse, 2015, 192 p., 14,20 €

Les commentaires sont fermés.