Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/02/2015

Carole Trébor, Vassili Volkovitch, Le Serment

15-02-carole-trébor-vassili volkovitch - le serment - gulf stream - chouetteunlivre.jpgMoscou, milieu du XVIe siècle. Anton, Boris, Vassili et Ivan, fils de boyards et de princes sont frères de lait – et la jeune Olia est la fille de leur nourrice : cinq adolescents unis « à la vie, à la mort ». Or cet Ivan n’est autre que le tsar de la Sainte Russie, Ivan le Terrible. Vivre dans son entourage n’est pas une sinécure ! Des incessants complots de cour au siège de Kazan contre « les mahométans qui versent le sang des chrétiens, souillent et ruinent les églises », Vassili et ses amis vivent sur un rythme effréné. Pour survivre, rien ne vaut un solide entraînement au maniement des armes, ce qui donne lieu à de belles scènes de duels ou de batailles.
Mais la Russie ne serait pas « sainte » sans ses peintres d’icônes, son métropolite, ses moines, ses popes – et même son fol en Christ. Lesquels jouent une étrange partition dans le roman, à jeu égal avec le chamanisme, les loups protecteurs et les magiciens-guérisseurs. En effet, Vassili Volkovitch est le lointain ancêtre de Nina Volkovitch : comme elle, il a partie liée avec trois anges – bienfaisants ? malfaisants ? - peints sur des icônes chargées d’un Souffle magique. Comme elle, il trouve refuge au monastère secret de Zaïmoutchi… Le premier tome d’une nouvelle trilogie qui tient les promesses de la première.

Adolescents

Carole Trébor, Vassili Volkovitch, Le Serment, Gulf Stream Editeur, 2015, 375 p., 17 €

Pour mémoire, la trilogie « Nina Volkovitch » :

Carole Trébor, Nina Volkovitchtome 1 : La Lignée, Gulf Stream éditeur, 2012, 224 p., 14,90 € 

Carole Trébor, Nina Volkovitch - tome 2: Le Souffle, Editions Gulf Stream, 2013, 212 p., 14,90 €

Carole Trébor, Nina Volkovitch - tome 3 : Le Combat, Gulf Stream Editeur, 2013, 254 p., 14,90 €

Les commentaires sont fermés.