Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/10/2014

Sophie de Mullenheim, La Fleur de Saigon, tome 1, Un parfum de complot

14-10-sophie-mullenheim-fleur-saigon-parfum-complot-mame-chouetteunlivre.jpg24 janvier 1933. « Echauffourées autour d’une fumerie à Saigon », titre le journal de la ville que parcourt l’amiral Bartelot.
 « Les trafiquants ? interroge la jeune fille, qui sait combien le sujet préoccupe la communauté française en ce moment.
L’amiral Bartelot hoche la tête. Il hésite puis se lance dans un compte-rendu détaillé de la situation. Anne sourit : elle raffole de ces petits déjeuners avec son père qui lui parle de la colonie, des affaires, de la France et des nouvelles du monde. […] depuis leur arrivée à Saigon, elle a pris l’habitude de se réveiller tôt. »
Jusqu’où iront les trafiquants d’opium pour poursuivre leur commerce ? Et voilà que la police retrouve dans le sac d’Anne une petite boîte contenant cette drogue aussi convoitée que dangereuse… La jeune fille aura bien du mal à prouver son innocence. Que pourront pour elle son chaperon, la vieille mademoiselle de Kermadec, aussi sourde que fantasque ; Sinh, le fils du chauffeur, qui a remplacé son père malade sans en avoir la permission ; le jeune journaliste Philippe Couturier, qui a beau avoir proposé son aide et son silence, reste tenté par le scoop de sa vie, tandis que l’aide de camp de l’amiral est un peu trop sûr de lui…
Une plongée dans le Saigon des années 1930, avec, côté brillant, les réceptions mondaines et les marchés aux fleurs, et, côté sombre, la pauvreté et les fumeries. Avec aussi une présence française soucieuse de la santé des populations locales et respectueuse de leurs croyances ancestrales. Un roman qui donne le beau rôle à des parents affectueux, à des amis sincères et à une jeune fille franche et courageuse.

Dès 12 ans

Sophie de Mullenheim, La Fleur de Saigon, tome 1, Un parfum de complot, Mame, 2014, 254 p., 13,90 €

Commentaires

Bonjour Madame,
je suis une fidèle lectrice de votre site de sélection de livres pour enfants J'ai acheté beaucoup de livres en suivant vos conseils. Parmi ces livres : La lignée tome 1. La couverture ne m'inspirait pas trop, j'ai donc décidé de le lire avant de le donner à ma petite fille de 12 ans. Je ne l'ai pas regretté car il y a dans ce livre une scène de viol, pas explicite il est vrai, mais qui aurait été perturbante pour ma petite fille qui a la fraicheur et l'innocence de ses 12 ans. J'ai été très surprise que vous conseilliez ce livre dès ce jeune âge.
Depuis, je suis un peu plus hésitante à suivre vos conseils ... par exemple pour "la fleur de Saigon" et "Euguenia" que vous conseillez à partir de 11/12 ans car j'ai peur qu'il y ait des passages du genre de celui cité plus haut. Je n'ai hélas pas le temps de tout lire, d'où l'intérêt des sélections.
Merci en tout cas de votre action car vous m'avez fait découvrir beaucoup de livres intéressants et de l'intérêt que vous porterez à mon message.
Bien cordialement,
Marie-Françoise LE RUYET
92150 SURESNES

Écrit par : Marie-Françoise LE RUYET | 22/10/2014

Chère Madame,
Comme vous le voyez, il est bien difficile de donner des conseils pertinents pour les jeunes filles de 10 à 15 ans, naïves, certes, mais aussi bien informées, ne serait-ce que par l'actualité. Il est vrai que cette trilogie est parfois violente mais le contexte du roman n'est pas vraiment rose. Je vais ajouter quelques précisions à la fiche de lecture.
Le baiser final de "La Fleur de Saigon" est des plus chaste, puisqu'il est donné sur la main de l’héroïne. Le roman évoque beaucoup les ravages de la drogue, mais avec de bonnes distances historiques et géographiques. Quant à "Evguenia", il est paru chez Artège, qui est un gage de parfaite adéquation avec vos valeurs. Bien à vous, Madame la Chouette

Écrit par : Madame la Chouette | 22/10/2014

Les commentaires sont fermés.