Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/12/2013

Kate Greenaway, Le petit livre des souvenirs

13-12-Greenaway-petit-livre-souvenirs-Memo-chouetteunlivre.jpg3 décembre. « Voici dès le matin la vieille Mathurine / Avec son balai dans la main / C’est que la neige a tombé, blanche et fine / Toute la nuit sur le chemin. » Pour illustrer ces vers de mirliton, une silhouette crayonnée par Kate Greenaway (1846-1901), une artiste anglaise absolument délicieuse, surnommée la « préraphaélite de la nursery ». Liée au mouvement Arts & Craft, elle remit à la mode les chapeaux de paille, les sarraus et les petits bonnets à coulisse des années 1800. Ce « petit livre », une réédition de 1882, est réellement un petit format, un de ses petits riens comme seules les nannies en ont le secret. Chaque mois s’accompagne d’une illustration en couleur, et chaque jour de quelques vers, ainsi que d’une miniature en noir et blanc ; quelques lignes sont laissées libres pour noter les événements importants et les anniversaires. Un agenda sur lequel inscrire ses pensées secrètes, que l’on ait 8 ans, ou beaucoup plus.

 Dès 8 ans, pour demoiselles

Kate Greenaway, Le petit livre des souvenirs, traduction de Joséphine-Blanche Colomb, MeMo, 2013, 288 p., 12 €

Les commentaires sont fermés.