Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/11/2013

Inès de Chantérac, Les bons petits diables de Séraphine

13-11-Chantérac-petits-diables-seraphine-tequi-chouetteunlivre.JPG« Ophélie : Prisca ? Elle est malade. Une affreuse varicelle multicolore, avec des boutons rouges, bleus, verts, jaunes, violets… Je vais la remplacer !
Séraphine : Ophélie, es-tu sûre de dire la vérité ? La varicelle multicolore, cela n’existe pas ! »
Et notre Ophélie d’avouer bientôt, fort penaude, qu’elle voulait être demoiselle d’honneur au mariage de Séraphine à la place de la petite Prisca.
Apprendre les rudiments du savoir-vivre, ce n’est simple ni pour Ophélie, la biquette coquette, ni pour Cabotin, le babouin malin – pas plus que pour nos enfants. Mais Séraphine, la maîtresse d’école, a plus d’un tour dans son sac pour faire comprendre que l’on ne doit ni voler, ni mentir, pour trouver la bonne idée qui fera plaisir…

Ces quatorze petites saynètes illustrées avec humour, pourquoi ne pas les mettre en scène avec des marionnettes ? Vous ferez le bonheur de l’auteur-illustrateur, Inès de Chantérac, elle-même marionnettiste !

De 5 à 10 ans

Inès de Chantérac, Les bons petits diables de Séraphine, mon 1er manuel de savoir-vivre, Pierre Téqui éditeur, 2013, 32 p., 8,90 €

Les commentaires sont fermés.