Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/10/2013

Bonbons, caramels, eskimos, chocolats

13-10-Grimm-Hansel-Gretel-Browne-ecole-des-loisirs-chouetteunlivre.jpg« A la lisière d’une profonde forêt, vivait un pauvre bûcheron avec ses deux enfants et leur belle-mère. » Lequel bûcheron a longtemps été vêtu de hardes héritées de la comtesse de Ségur – oui, j’assume l’anachronisme ! Cabane en rondins, sol en terre battue, écuelles ébréchées, rien n’échappait au dessinateur pour montrer cette misère d’un autre temps. Puis vint Anthony Browne. Régentée par belle-mère indigne affublée d’une fourrure mitée, la famille tristement recomposée habite un pavillon miteux, dont le papier peint se décolle ; je vous passe l’ampoule de 40 W, la moquette élimée et la télé en noir et blanc... Seule la maison en pain d’épice semble à peu près comestible… Un décalage temporel qui rend le conte encore plus cruel.

Dès 5 ans

Wilhelm et Jakob Grimm, Hansel et Gretel, illustrations d’Anthony Browne, L’Ecole des loisirs, 2013 (format poche), 36 p., 5,60 €

Les commentaires sont fermés.