Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/09/2013

Ce cygne traqué par un aigle, que Léda sauva dans ses bras

Annie-Collognat-complètement-mytho.jpgEnfin un dictionnaire de mythologie gréco-romaine original et captivant ! Moïra, la Destinée, « qui garde en mémoire toute l’histoire du monde », livre ses « entretiens » imaginaires avec trente grandes figures de la mythologie. Des dialogues vivants et dynamiques permettent à chaque divinité de se présenter : les Anciens, les terribles enfants de Gaïa ; les douze Olympiens autour du « Père Zeus » ; et enfin les divinités en « service commandé », telles les Muses, Éros ou Éris. Après avoir précisé la place de chacun dans une généalogie passablement complexe, Moïra interroge la divinité sur ses principaux hauts faits, mais aussi sur ses relations avec les autres dieux : amours, galanteries, jalousies, ruses, vengeances, défis, tractations… Aurait-il suffi aux poètes d’amplifier nos qualités et nos travers de mortels ?

Sur le fond, rien que du très sérieux. Normalienne, agrégée de Lettres classiques, Annie Collognat a puisé aux meilleures sources : Homère, Eschyle, Hésiode, Diodore de Sicile… Avec une pincée de Lucien de Samosate, lequel se demande pourquoi « ces fichus philosophes prétendent que seuls les dieux sont heureux » alors qu’ils ont « tant de milliers d’occupations ».

Chaque « entretien » est précédé d’un portrait en couleur de la divinité : statue, mosaïque, fresque ou tableau. Il est suivi d’un court extrait d’une œuvre antique, d’abord en grec (essayez-vous donc à déchiffrer !), puis traduit avec élégance et humour, qui renforce la pertinence du récit recomposé par Annie Collognat. Une façon intelligente de faire entendre aux adolescents que les mythes sont bien plus que des objets archéologiques et qu’ils perpétuent la plus longue mémoire des peuples.

Dès 12 ans

Annie Collognat, Complètement mytho, Dieux et déesses de la mythologie, Le Livre de poche Jeunesse, 256 p., 5,90 €

PS : rassurez-vous, le titre de cette notule n’est pas extrait de ce livre mais de « La Belle Hélène », l’opéra bouffe d’Offenbach ! 

Les commentaires sont fermés.