Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/07/2013

Sang d'ouvriers et sang de paysans

13-07-Figaro HS Ecrivains Grande Guerre 2013.jpg« ‘Ce que nous avons fait, c’est plus qu’on ne pouvait demander à des hommes…’ Le constat, lapidaire, n’est pas celui d’un bateleur d’estrade mais du plus modeste et du plus vrai des écrivains de la Grande Guerre : l’auteur de Ceux de 14, Maurice Genevoix. » C’est en ces termes que Michel De Jaeghere ouvre l’éditorial de ce Figaro Hors Série, consacré aux écrivains de la Grande Guerre. Car, poursuit-il, « la littérature a payé plus que son écot à la grande illusion dans laquelle s’était engagée la nation. » Et de citer Péguy, Alain-Fournier, Pergaud, Apollinaire, mais également Céline, Genevoix, Cocteau, Jules Romains, Giono, Cendrars, Montherlant, Barbusse et, sur l’autre rive du Rhin, Remarque ou Jünger. Textes et clichés d’époque se complètent pour présenter ces auteurs talentueux, qui surent saisir dans la boue des tranchées, cet « héroïsme des humbles et le sacrifice des sans-grade », pour en composer cette Iliade du XXe siècle. Une belle initiation à une littérature trop souvent ignorée de nos collégiens et lycéens.

Adolescents

Ceux de 14, les écrivains dans la Grande Guerre, Le Figaro Hors Série, juin 2013, 114 p., 8,90 €

Les commentaires sont fermés.