Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/05/2013

Pouvais-je cependant gagner plus noble gloire

13-05-Viviane-Koenig-au-temps-théâtre-grec-gallimard-chouetteunlivre.jpg«  Tu sais, je viens de recevoir la première partie du texte de Sophocle. A mon avis, sa tragédie Antigone est vraiment excellente.
Un bref toussotement, un reniflement de plaisir et il prit sur le coffre trois feuilles de papyrus, noircies d’une écriture fine et régulière.
- Voilà, je te les confie, Cléo, lis-les sans attendre. Nous commençons les répétitions demain. »

Cléo, 11 ans, est une jeune Athénienne qui a la chance de savoir lire. Elle va donc pouvoir aider son père, maître Cléandros, un acteur reconnu, à répéter ses différents rôles. En revanche, et elle s’en désole, il est inimaginable qu’une demoiselle monte sur les planches pour célébrer les Grandes Dionysies. Mais si Cléo se déguise en garçon ? Devenue Ioulios, elle rencontrera Sophocle lors des répétitions, mais pas plus. Et Cléo ira s’asseoir sur les bancs de marbre pour vibrer aux tragédies d’Eschyle et de Sophocle. Pas question d’offenser les dieux !

Sous forme de journal intime, ce roman historique présente le théâtre antique et la vie à Athènes de manière vivante et passionnée. Les citations de Sophocle sont choisies avec une grande intelligence. La collection, destinée aux jeunes adolescentes, surfe sur certains lieux communs – sautes d’humeur, enfant incompris, misères de la condition féminine. Cela dit, Cléo avait bien mieux à faire que de trier les lentilles et laver les langes des bébés, et elle le démontre avec brio. Découvrir Antigone au soleil d’Athènes, quelle fabuleuse expérience !

Dès 10 ans

Viviane Koenig, Au temps du théâtre grec, Journal de Cléo, Athènes, 468 avant J.-C., Gallimard Jeunesse, 2013, 144 p., 9,50 €

Les commentaires sont fermés.