Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/04/2013

Balades irlandaises

contes-et-legendes-du-pays-d-irlande-de-charles-marie-garnier-chouetteunlivre.jpg« Jusqu’alors, il avait cru être le fils du roi et de la reine, qui avaient pris soin de lui. C’est vers elle qu’il se rendit aussitôt pour lui dire :
« S’il est vrai que je ne suis pas ton fils, je jure de ne rien manger ni ne rien boire avant que tu m’aies dit qui sont mon père et ma mère.
Elle essaya de le consoler et lui dit :
« Pourquoi te tourmenter de cette affaire et vouloir l’éclaircir ? […] Existe-t-il une mère qui aime son fils mieux que je ne t’aime ?
- Tout ceci est vrai, répondit-il, et pourtant, je te supplie de me faire connaître mes parents. »

Cédant à la requête du jeune Mailduin, la reine le conduit auprès de sa véritable mère, qui lui révèle que son père est mort avant sa naissance, tué par des pirates. Accompagné d’un noble équipage et de ses frères nourriciers, Mailduin part pour un long voyage initiatique : il n’y manquera ni pirates, ni monstres, ni meunier de l’enfer, ni oiseau géant…

Ce long récit de la tradition celte est au centre d’un recueil où les poneys enchantés le disputent aux taureaux tachetés, aux loutres et aux saumons pour conduire le lecteur dans les îles enchantées.

Dès 12 ans

Charles-Marie Garnier, Contes et légendes du pays d’Irlande, Fernand Nathan, 1963, 252 p. D’occasion.

Les commentaires sont fermés.