Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/12/2012

J’ai vu les hivers venir et s’en aller

12-12-Astrid-Lindgren-Lutin-veille-pastel_Chouetteunlivre.jpg« C’est la nuit. La vieille ferme dort et tous ceux qui y vivent. Elle est là, au milieu de la forêt. » Une nuit boréale, une ferme en bois rouge, avec une couronne sur la porte, une forêt blanche de neige… « Tout le monde dort, sauf un… Le lutin veille ». Un très, très vieux lutin que personne n’a jamais vu mais dont on découvre, parfois, les petits pas pressés dans la neige. Un lutin familier, qui, en cette nuit de Noël, va saluer tous les hôtes de la ferme.

La Suédoise Astrid Lindgren (1907-2002) s’est inspirée pour ce conte d’un poème de Noël de son compatriote Viktor Rydberg (1828-1895). Ce lutin protecteur est en effet apparenté au « tomte de Noël », qui distribue cadeaux et friandises aux petits Scandinaves.

Dès 4 ans

Astrid Lindgren, Lutin veille, illustrations de Kitty Crowther, Ecole des loisirs, coll. « Pastel », 2012, 26 p., 12 €

Les commentaires sont fermés.