Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/10/2012

Just'sous la voûte du grand canot

12-10-la-varende-contes-marins-via-romana-chouetteunlivre.jpg

 Qui mieux qu’un descendant des Vikings pouvait faire vivre, sur le même océan, de fiers officiers de la Royale, des pirates patibulaires, Charcot, Napoléon, Barberousse, un petit « bezot » du Pays d’Ouche et quelques « barbus tannés » sous le regard admiratif des « dames de Bretagne » ? Normand, Jean de La Varende l’était autant par son attachement à ses terres que par sa passion pour la mer. Passion dont il hérita de son grand-père, l’amiral Fleuriot de Langle, de plus admirable conteur. A lire un soir de tempête!

Trente-quatre récits inédits, avec une préface de l’amiral Jean-Parc Brulez, un avant-propos de Patrick Delon et des illustrations de Daniel Lordey, peintre de l’Armée.

Pour adolescents (et leurs parents)

Jean de La Varende, Mes petits contes marins, Via Romana, 2012, 175 p., 16 €

Les commentaires sont fermés.