Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/06/2012

Aventures en Auvergne

12-06_Vial-Andru-enigme-chateau-rocher-elor-chouetteunlivre.jpg« Soudain, perché au bord d’une falaise abrupte, le Château-Rocher apparaît. Une toute petite route enfouie sous les arbres y conduit. La côte est raide. Majestueux, le château surplombe toute la vallée de sa haute stature. » Ce château auvergnat qui domine la Sioule sert de toile de fond aux aventures de Paul, 11 ans, et de sa sœur Marie, 9 ans. Pendant que leur papa écrivain leur raconte moult anecdotes historiques, ils n’ont de cesse de chercher à mieux connaître celle que tout le village appelle la « sorcière ». Mais qui ne l’est pas tant que cela, bien entendu. Phrases courtes, vocabulaire riche, précis mais simple : un récit d’aventures facile à lire par de jeunes lecteurs.

Dès 8 ans

Mauricette Vial-Andru, L’énigme de Château Rocher, Elor, 2005, 128 p., 12 €

28/06/2012

Gentes dames et doux damoiseaux

lambilly-dame-licorne-palette-chouetteunlivre.jpg« Délicatement, la licorne a posé ses pattes sur la belle robe de la dame, qui lui tend un miroir doré afin qu’elle puisse y contempler son reflet. » Quelle petite fille n’a pas eu le cœur serré en entrant dans la rotonde ombreuse qui abrite les six tapisseries de la Dame à la licorne ? Ce lieu magique, où les petits lapins courent dans les fraises des bois, où l’hermine, le pélican et le lion se tiennent noblement au service de la Dame, si sage, si noble, si mystérieuse… Une halte au cœur du musée de Cluny, où les enfants peuvent découvrir les trésors de l’art médiéval : Vierges à l’enfant et statues de rois et de saints, bijoux et ivoires, armes et armures. Ce livre d’activités permet de garder un souvenir de la visite.

Dès 6 ans

Elisabeth de Lambilly, La Dame à la licorne, avec plus de 50 autocollants repositionnables, Palette, 2012, 22 p., 7,61 €

26/06/2012

Mon petit lapin s’est caché dans le jardin

12-06-Satoe-Tone-La-très-grande-carotte-chouetteunlivre.jpgUn lapin ? Non, six lapins ! Qui « trouvèrent une très grande carotte ». Que vont-ils donc en faire ? Sans trop se soucier du jouet lui-même – oui, une si grande carotte est d’abord un jouet ! -  ils vont rebondir sur les idées les plus farfelues de l’un et de l’autre. Comme tous les enfants de famille nombreuse. Ces six lapins sont craquants – le grand mince, le dodu, les jumeaux, le plus petit qui lève les bras bien haut sans rien atteindre… On les dirait sortis tout droit de la cachette de Mon Voisin Totoro. Pas étonnant, Satoe Tone est japonaise ! Un bel instant de poésie, entre ciel et terre, gentiment farfelu.

Dès 3 ans

Satoe Tone, La très grande carotte, Balivernes éditions, 32 p., 2012, 9 €

25/06/2012

Un rat plein d’embonpoint, gras et des mieux nourris

12-06-La-Fontaine-Grandville-Langlaude-chouetteunlivre.jpgAprès les Fables illustrées par Job, les éditions Langlaude, à l’affut des beaux albums qui tombent actuellement dans le domaine public, proposent un autre choix de fables illustrées par Jean-Jacques Grandville (1803-1847), connu pour ces caricatures où les hommes politiques se voyaient affublés de têtes d’animaux. Les Fables se prêtent bien à ce jeu de passe-passe : les animaux y sont habillés comme vous et moi (enfin… comme nos aïeux) et se meuvent dans un décor très humanisé. Les gravures originales étaient tirées en noir ; ici, elles sont colorisées à la manière des images d’Épinal, ce qui donne plus de relief encore au loup et à l’agneau, au renard et à la cigogne, à la grenouille, au rat et à leurs comparses.

Dès 8 ans

Jean de La Fontaine, Fables, illustrées par Jean-Jacques Grandville, Langlaude, 2012, 72 p., 12 €

 

22/06/2012

Pour y cueillir du romarin

12-06-Humbert-potirons-et-cornichons-chouetteunlivre.jpgMais aussi pour ramasser des aubergines et un poivron, pour admirer les délicates fleurs de pois et celles des courgettes, pour bien reconnaître le pâtisson et le céleri. Des légumes photographiés au potager comme des vedettes. Bien plus beaux que sur les étals ou dans des sachets, cela va sans dire. Un petit livre pétant de couleurs, dans lequel il n’y a rien à « toucher » mais tout à regarder. L’eau en monte à la bouche, c’est si bon, de beaux légumes !

Avant 3 ans

Nicolette Humbert, Potirons et cornichons, La Joie de lire, 2012, 20 pages cartonnées, 10 €

Du même auteur, dans la même collection, Veau, vache, cochon…

21/06/2012

Marchons joli cœur, la lune est levée

12-06-Bigot-le-coeur-a-la-renverse-chouetteunlivre.jpg« Voici la Saint-Jean, l’heureuse journée, Que nos amoureux vont à l’assemblée… » Cette chanson, Colin, Toinette, Fleur et leurs amis la chantent autour du bûcher de solstice dressé dans un pré de Taverny. Taverny, ses tours, ses cités, ses pizzerias ? Non, Taverny, ses vignes, ses bois et la soupe aux fèves dans la marmite familiale. Car ce feu de joie, ce sont des adolescents de 1887 qui vont le sauter pour montrer leur courage. Le Cœur à la renverse, roman historique et roman sentimental, fait partager les émois du jeune Colin Clarisse, révolté par les injustices et amoureux de jolis minois. Le côté historique fait la part belle aux revendications paysannes – avec un parti pris assumé – et aux élans du cœur – même si la morale, parfois, en est écornée. Cela dit, nos jeunes tourtereaux ne reculent devant aucune de leurs responsabilités et savent prendre leur destin en main. Le parler paysan est reconstitué avec astuce, ce qui ajoute agréablement au côté décalé du récit. On pourrait se croire dans la Belle Province plutôt qu’en Île-de-France, si cela ne grondait pas aux alentours de la Bastille.

A partir de 13 ans

Robert Bigot, Le Cœur à la renverse, Seuil, 2008, 200 p., 9 €

19/06/2012

Quand la soupe bout dans la marmite

12-06-Rosset-recettes-patapon-Hildegarde-Bingen-chouetteunlivre.jpgAu menu, un potage de courgettes au basilic, un gratin de panais et un clafoutis aux cerises. Le tout réalisé par les enfants, sous la houlette bien sûr d’un adulte. Ces plats simples et naturels ont été élaborés par Jany Rosset, une grand-mère auvergnate, à partir des célèbres recettes d’Hildegarde de Bingen. Elles ont donc près de mille ans ! Il en fallait de la méthode et de l’organisation, pour nourrir un couvent au Moyen-Age : la plupart des céréales, des fruits, des légumes, des herbes aromatiques devait être cultivés et transformés sur place, au fil des saisons. Quelques volailles, des œufs, des laitages, du miel, parfois du poisson... De plus,  Hildegarde veillait de très près sur la santé physique, morale et spirituelle des religieuses. Ces « aliments de la joie », Jany Rosset les propose aujourd’hui sous la forme de 50 recettes à préparer avec nos petits marmitons. Comme Hildegarde est sainte et que le repas est un moment de partage et de convivialité, l’ouvrage compte aussi sept bénédicités, un pour chaque jour de la semaine.

Dès 6 ans

Jany Rosset, Les bonnes recettes de Patapon avec sainte Hildegarde, illustrations de Catherine Carré, Editions Tequi, 2012, 64 p., 16,80 €

18/06/2012

Sem y seran sempre catalan, un ruban rouge et or

12-06-Poisons_de_Versailles-Resplandy-chouetteunlivre.jpgPour bien doser les ingrédients d’un bon roman policier, pourquoi ne pas faire confiance à une pharmacienne ? Prenez quelques fiers Catalans attachés autant à leurs privilèges qu’à leurs fêtes païennes, des espions (redoutables), des soldats (cruels), des jardiniers (amoureux), et faites mijoter le tout dans le laboratoire d’une jeune fille qui n’a pas froid aux yeux – et qui s’y connaît autant en plantes médicinales qu’en vengeance. Pour que ce roman policier se double d’un roman historique, situez le tout à la cour de Louis XIV – ce qui permet à notre jeune héroïne et à ses comparses de croiser la reine, Mme de Montespan, Vauban, Molière et le jeune Jacinto Rigau, que l’Histoire connaît sous le nom de Hyacinthe Rigaud, le peintre des rois. Un roman complexe, et drôlement bien ficelé.

Pour adolescents

Guillemette Resplandy-Taï, Les Poisons de Versailles, Gulf Stream, 2011, 216 p., 12,50 €

15/06/2012

Si le loup y était, il nous mangerait

12-06-Sara-Fox-promenons-nous-dans-les-bois-chouetteunlivre.jpgMais pour cela, il faudrait que le loup nous voie ! Détournant la chanson avec beaucoup d’humour, cet album cartonné fait défiler les trois petits cochons, le petit Chaperon rouge et leurs amis pour un grand jeu de cache-cache nocturne – que le loup ne gagnera pas.

La série reprend de nombreuses chansons enfantines, avec plus ou moins de bonheur.

Avant 3 ans

Sara Fox, Promenons-nous dans les bois, Casterman, 2005, 22 p., 9,95 €

14/06/2012

Nous étions trois marins de Nantes

12-06-Perugia-Grande-2647-ces-marins-qui-defendirent-la-france-chouetteunlivre.jpg« A 16 ans, il s’embarque sur le corsaire La Trinité, et deux ans plus tard, il est fait capitaine. Il commande un petit bâtiment appartenant à son père, le Danycan, qui compte 14 canons. » Quel père de famille censé confierait aujourd’hui le commandement d’un navire de guerre à un marin de 18 ans ? A la fin du XVIIe siècle, cela ne semblait pas trop sortir de l’ordinaire. Le jeune capitaine se nomme, il est vrai, René Duguay-Trouin (1673-1736). Sa vie trépidante est racontée par Grand Père, officier retraité de la Royale, à son petit-fils Paul, 12 ans. Tout comme les aventures d’autres grands marins, des Vikings à Charcot, en passant par Anne de Tourville (oui, Anne est un prénom porté aussi par des garçons !) et Surcouf. Les visages énergiques de ces marins revivent sous le crayon de Guy Sajer et animent ces conversations sympathiques « entre hommes ».

Dès 10 ans

Marie-Madeleine del Perugia, Ces marins qui défendirent la France, illustrations de Guy Sajer, Via Romana, 2008, 76 p., 15 €