Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/06/2012

Marguerite, donne-moi ton cœur

12-06-Appia-conte-de-la-marguerite-chouetteunlivre.jpgImaginez une Marguerite portant ses pétales en collerette, ses feuilles en jupon, un panier sous le bras – car la dessinatrice lui a ajouté bras et jambes, à notre vaillante Marguerite, et même un visage expressif. Pensez donc, elle a même droit à une majuscule, comme une vaillante petite personne. Notre Marguerite n’a qu’un but : « savoir ce qu’est devenu le petit mouton qui [lui] a brouté deux feuilles ». Non pas pour le gronder, oh non, mais pour savoir s’il a bien grandi. Et la voilà partie pour une longue pérégrination…

Un grand classique qui n’a pas pris une ride. Béatrice Appia (1899-1998) s’est souvenue des paysages suisses de son enfance, frais et naïfs pour mettre en scène cette Marguerite au grand cœur. Pour les grandes personnes, l’artiste peintre Béatrice Appia fut l’épouse du romancier Eugène Dabit (1898-1936), auteur notamment du célèbre Hôtel du Nord.

Dès 4 ans – et en « secondes lectures » pour les jeunes lecteurs

Béatrice Appia, Conte de la Marguerite, Flammarion, Album du Père Castor, 22 p. Nombreuses éditions depuis 1935. 4,40 € pour l’édition cartonnée actuelle.

Les commentaires sont fermés.