Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/04/2012

Pour cueillir une brassée des premiers rayons du soleil

2012-04-Marcel-Aymé-Enjambées-chouetteunlivre.jpgLe chien Pyrame et ses comparses, César et Béfort ; les dix-huit rejetons du peintre Olgerson, peintres eux-aussi ; l’èlève Saligon qui, tout latiniste qu’il est, met du caoutchouc à fondre sur le poêle ; les poulbots de Montmartre qui rêvent devant les « bottes de sept lieues » du brocanteur véreux – lequel joue aux échecs avec un oiseau empaillé ; la petite Valérie qui se ronge les ongles… et la fée Udine, dont le chariot attelé de lapins blancs ne passe guère inaperçu sur les départementales. Entre les Contes du Chat perché et les romans pour grandes personnes que sont La Jument Verte ou Uranus, Marcel Aymé a pensé aux collégiens avec ces récits tendres et farceurs.

Pas plus chers que des livres de poche, mais bien plus agréables à lire, les ouvrages publiés dans les années 1970 dans la collection « 1000 soleils » se trouvent facilement sur les quais et dans les brocantes.

Dès 11 ans

Marcel Aymé, Enjambées, Gallimard, coll. « 1000 Soleils », 170 p. En brocante. Existe aussi en poche.

Les commentaires sont fermés.