Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/04/2012

Lorsque l’enfant paraît

2012-04-Laneyrie-Dagen-Allard-enfant-peinture-chouetteunlivre.jpgQue ce soit dans le cercle d’une famille bourgeoise, dans un palais ou un bouge, « la joie arrive et nous éclaire » déclamait Victor Hugo – et ont récité tant d’écoliers derrière lui. De chérubins fessus en Jésus rebondis, de petits princes en robes chamarrées en garnements vêtus de courants d’air, que de visages prend l’enfance sous le pinceau des plus célèbres artistes ! Après le « Paul en Arlequin » de Picasso (parce qu’il faut bien en citer un), les choses néanmoins se gâtent. Les portraits d’enfants du XXe siècle nous montrent des bébés écartelés, des enfants monstres, des adolescents torturés… Choix volontaire dicté par l’artistiquement conforme ? On ne sait, mais que ces dernières pages ne vous désespèrent pas. D’Ucello à Chardin, de Bruegel à Vallotton, de Dürer à Le Nain, que de frimousses attachantes ! Un régal à partager en famille. Si votre médiathèque municipale est généreuse, n'hésitez pas à faire les yeux doux à la bibliothécaire pour qu'elle commande ce "pavé". Sinon, il ne vous reste qu'à casser la tire-lire.

Pour toute la famille

N. Laneyrie-Dagen, S. Allard, E. Pernoud, L’enfant dans la peinture, Citadelles et Mazenod, 2011, 432 p., 189 € - Reliure toile sous jaquette.

Les commentaires sont fermés.