Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/11/2011

Un de ceux de 14

11-11-porchon-carnets-de-route-chouetteunlivre.jpg« Saint-Cyr, vendredi matin 31 juillet [1914]. Et cette mobilisation qu’est ce que qu’elle devient. Hier il n’était question que de cela. Tous les officiers disaient que c’était pour aujourd’hui. » … « 17 février 1915 – Par ici toujours autant de boue. Mais heureusement ce soir il gèle. Le terrain va devenir meilleur. Je t’envoie mille bons baisers ainsi qu’à tous. » … « Porchon Robert, Charles, Joseph, Sous-lieutenant au 106e Régiment d’Infanterie : D’une bravoure admirable et en même temps d’un calme communicatif, a commandé sa section avec la plus grande intelligence donnant à ses hommes, par sa tenue, la plus belle confiance. A été mortellement blessé le 19 février 1915 au cours d’un bombardement. »

Les tout premiers mots d’un journal de route, les derniers mots d’une lettre à sa mère, la citation à l’Ordre de l’Armée. Pour se souvenir et se recueillir.

 

Pour adolescents

 

Robert Porchon, Carnet de route – suivi de Lettres de Maurice Genevoix et autres documents, La Table ronde, 2008, 206 p., 19,50 €

Les commentaires sont fermés.