Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/10/2011

Araignée, pourquoi pas libellule ou papillon ?

11-10-Jonas-Bestiaire-Olympe-chouetteunlivre.jpg« Originaire de Lydie, Arachné vivait seule avec son père et teignait la laine du soir au matin », puis elle la filait et la tissait en de merveilleuses étoffes. Mais un jour, l’insolente défia Athéna elle-même au métier à tisser. Victorieuse, elle dut subir la colère de la déesse et devint… une araignée qui dut,sans fin, tisser ses toiles… arachnéennes. Coucou, hibou, belette, mais aussi lion, python, voire centaure ont leur partition à jouer dans la mythologie grecque et nous parlent de l’origine de notre monde.

 

 Pour adolescents férus de littérature et de mythologie grecque

 

Anne Jonas, Le bestiaire de l’Olympe, Milan, 2011, 126 p., 17,90 €

 

Les commentaires sont fermés.