Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/06/2011

Au cri de la chouette

1106-bougenay-sang-et-or-editions-licorne-chouetteunlivre.jpg« - Vas-tu venir, méchante graine de Jacobin, ou je t'étripe ! Crois-tu par hasard que je suis capable de profiter de la situation ?

Le jeune homme descend de cheval et ramasse son sabre. A cet instant, un détachement de cavaliers que, dans leur ardeur, ils n'avaient pas vu venir, arrive sur eux. Une voix les hèle :

- Holà gamins ! Qu'est-ce que vous faites là ? Vous ne pouvez pas aller vous exercer ailleurs ? […]

- On se promène par là, citoyen colonel. J'ai quartier libre pour la journée.

- Et qui est celui-ci ?

- C'est un camarade, dit-il brièvement.

- C'est bon. Mais ne battez pas trop la campagne ; les Brigands ne sont pas loin. Et méfiez-vous-même des jeunes de leurs fichues bandes. Il y en a qui nous ont donné bien de la tablature. Ils sont paraît-il sept, comme les Sept Dormants. Mais ceux-là n'ont pas les deux pieds dans le même sabot, je vous en réponds ! Et je voudrais bien les tenir. Ils sont faciles à reconnaître ; ils sont habillés en blanc. Tiens, fait-il en désignant Gilles, comme toi, moustique ! »

De Mouchamps à Nantes, avec pour signe de ralliement le cri de la chouette, ces combattants au grand cœur, frères d’armes et d’amitié âgés d’à peine 15 ans, vont faire preuve d’audace, d’héroïsme et d’inconscience, pour défendre leurs idéaux et se battre contre « ceux qui nous refusent la liberté de penser autrement qu’eux ». Le meilleur roman de jeunesse sur la guerre de Vendée. Un grand merci à Fabienne l’Angevine.

 

Dès 12 ans

 

Henri Bourgenay, Sang et Or, illustré par Bernard Dufossé, Editions de la Licorne, 2009, 254 p., 13 €. Ou, en brocante, dans l’édition du Signe de Piste.

Les commentaires sont fermés.