Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/05/2011

Les avis d’Odin et autres récits

11-05-Boucher-CEL-Vikings-chouetteunlivre.jpg« Les troupeaux mourront / et la parenté mourra, / et un homme lui-même doit mourir ; / mais un nom valeureux / ne mourra jamais, / ni la gloire de celui qui l’a porté, » tel est le dernier des « dits du Grand Dieu » rapportés ici. Une leçon de sagesse qu’il n’est jamais trop tôt pour méditer, que ce soit sur les rivages des mers nordiques ou à l’ombre d’un grand frêne.

Comment fut enchaîné le loup Fenrir ? Quels bienfaits le dieu Heimdall répandit-il sur le monde au gré de ses voyages ? Pourquoi Ragnar porte-t-il le surnom de « Culotte-de-fourrure » ? Et quelles sont les solutions des énigmes de Gestumblindi ? Autant de chapitres de ces contes et légendes venus du Grand Nord.

Une fois n’est pas coutume, je citerai la 4e de couverture : ici, « la nature, les animaux, les hommes et les dieux participent à cette odyssée cosmique et guerrière empreinte d’une poésie héroïque et farouche qui, cependant, chante l’espoir d’un monde nouveau, où les hommes justes siégeront auprès des dieux, pour l’éternité. »

 

Dès 10 ans

 

Alan Boucher, Contes et Légendes des Vikings, Fernand Nathan, 1968 et rééditions, 256 p. Au hasard des brocantes et des librairies d’ancien. Une chance : 2 € chez mon bon ami Emmanuel.

Les commentaires sont fermés.