Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/05/2011

Un petit retour du Salon du livre de jeunesse de samedi

Comme annoncé, de vrais petits éditeurs, avec un choix fort éclectique, des conférences, des « animations » et de nombreuses familles.

Quels sont les livres préférés des enfants que j’ai rencontrés ?

Irhyana, 5 ans et demi : Bébé lézard, bébé bizarre (de Hye-sook Kang et Alain Serres, Rue du monde, précise la maman), « parce que le lézard essaie des queues de rechange et qu’il retrouve la sienne à la fin ».

Killian (8 ans) et Léo (8 ans aussi) : Mon plus proche cousin (Ricochet, présent sur le salon), parce qu’il nous apprend les cousins des animaux [sic] » et que les cousins ne se ressemblent pas forcément. Une initiation à la théorie de l’évolution, moins linéaire que certains peuvent le penser. Précisions : les deux loustics sont cousins !

Gabriel, 9 ans : Les Chroniques du bout du monde (Milan), « parce que c’est un livre d’aventure et plein d’action ». Et de trolls !

Valentin, 6 ans : La Chachatatutu et le phénix, mais impossible de savoir pourquoi – c’est déjà bien assez difficile à prononcer Chachatatutu ! C’est un oiseau bizarre, héros d’un conte tibétain (Syros).

Charlotte, 5 ans : Poucette en livre CD (Editions des Braques), « pour écouter les paroles et pour la musique », « musique baroque » souligne la maman. La récitante « chante de courts extraits du répertoire baroque (Lully, Rameau, Couperin...) qui semblent avoir été écrits spécialement pour ce conte » précise l’éditeur, présent sur le salon.

De mon côté, j’ai retenu de la conférence d’une spécialiste qu’un livre réussi, appelé à devenir classique, est « bien construit », « nourrit le jeune lecteur », et lui permet de « s’enraciner ». Et qu’il faut être d’accord avec le livre qu’on lit aux enfants. Quelques évidences, illustrées d’exemples intéressants, dont je vous reparlerai bientôt. Cela dit, serais-je devenue spécialiste sans le savoir ?

 

10:24 Écrit par Madame la Chouette | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.