Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/03/2011

A la claire fontaine

11-03-Boutan-Cranach.jpgLes organisateurs des grandes expositions parisiennes n’oublient pas les enfants. Mais il est des artistes plus difficiles à présenter que d’autres. La Réunion des musées nationaux a pris le parti, dans cet album, d’expliquer en termes clairs mais non lénifiants la vie de Lucas Cranach l’Ancien (1472-1553). Peintre, mais aussi imprimeur, apothicaire et même bourgmestre de la ville de Wittenberg, il s’est trouvé au carrefour du gothique et de la Renaissance, des Flandres et de l’Italie, du catholicisme et de la Réforme. Que de contradictions, mais que de richesses !

Parler à nos écoliers de la beauté sensuelle d’une Vénus ou d’une Ève reste plus facile que de leur faire apprécier l’esthétique de la Décapitation de Saint Jean Baptiste ou de son pendant, Judith et Holopherne. Pour ma part, j’irai plus volontiers leur faire admirer Le Jugement de Pâris et la Fontaine de jouvence ! Avant de les installer devant de très sérieux coloriages.

 

A partir de 10 ans (même si l’éditeur annonce dès 8 ans).

 

Mila Boutan, Cranach et moi, Éditions de la Réunion des musées nationaux et du Grand Palais, 2011, 48 p., 13 €

Les commentaires sont fermés.