Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/03/2011

Hardis gabiers, fiers matelots

zacharias topelius,refanut,le navire fantastique,philippe dumas,chandeigne,conte,finlande,récits de marin,fantaisie« Le navire L’Espoir était amarré dans le port. On avait permis à une foule de gamins de monter à bord et de grimper dans la mâture. Quelques-uns se risquèrent jusqu’à la hune de misaine, deux parvinrent au petit hunier et un autre voulut savoir, au moins une fois dans sa vie, ce qu’on ressentait sur la vergue de cacatois. » Heureux gamins ! Mais, par une coquetterie du Finlandais Zacharias Topelius (1818-1898), L’Espoir, resté à quai, ne sert que de décor à l’histoire complètement loufoque d’un autre navire, le Refanut. Dépassés, les Marseillais, avec leur sardine qui bouche le Vieux-Port ! Le Refanut, lui, se coince dans le golfe de Botnie, rien de moins ! Les illustrations de Philippe Dumas sont toute en humour et en finesse, et la réalisation tient les promesses de ce petit éditeur plutôt lusitanien, de la belle ouvrage !

 

Dès 9 ans

 

Zacharias Topelius, Refanut, le navire fantastique, illustrations de Philippe Dumas, Chandeigne, 2007, 60 p., 15 €

 

Les commentaires sont fermés.