Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/02/2011

Trotte, trotte mon ânon

prevert-lamorisse-bim-couv2.jpg « Il y a très longtemps, dans une île d’un pays d’Orient, la coutume voulait que chaque enfant eût un petit âne comme compagnon. Bim était le plus beau de tous les ânes. Abdallah était son maître. » Tout serait allé pour le mieux dans la casbah, si le fils du caïd, Messaoud, n’avait pas décidé de s’approprier le baudet. Quelques aventures auront raison de ce sale gamin, qui fera amende honorable et deviendra « grand caïd comme son père, mais plus gentil ». Le scénario insiste sur le triomphe des bons sentiments, ce qui nous paraît un peu démodé en ces temps de violence… Même les voleurs ne furent pas pendus, c'est vous dire...

Cet album est tiré du premier film d'Albert Lamorisse, Bim le petit âne, tourné à Djerba en 1949. Il en reprend les superbes photos en noir et blanc, très travaillées, qui dégagent une atmosphère surannée digne d’un conte des mille et une nuits.

 

Dès 7 ans.

 

Jacques Prévert, Albert Lamorisse, Bim, le petit âne, Hachette, 1952. Librairies anciennes. Ou en poche, Ecole des loisirs, 1976, là aussi d’occasion.

Les commentaires sont fermés.