Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/02/2011

Mystère et lampe de poche

11-02-Arrou-Vignod-Enquete-au-college.jpg« Toute la permanence, collée aux fenêtres, vit enfin apparaître la victime, M. Cornue, soutenu par le conseiller d’éducation et le principal. » Car ce brave préparateur, que l’on imagine flottant dans une blouse d’un blanc douteux, a été proprement assommé au petit matin dans la salle de sciences-nat. Mais par qui ? Par un inconnu que notre héros, Rémi Pharamon, n’aura de cesse de démasquer, avec l’aide de l’ineffable Pierre-Paul de Culbert, dit P.P. Cul-Vert, et d’une Mathilde qui pourrait être la cousine de Fantômette.

Ne comptez pas sur moi pour vous délivrer le mot de la fin ! En revanche, s’il y en a bien un que j’aurais volontiers emmuré dans les sous-sols du collège, c’est le prof qui a pondu une fiche « pédagogique » sur ce sympathique roman de vacances. Et voilà que s’invitent « l’incipit », le « schéma actanciel », les « invariants du récit d’enquête », sans oublier le « réinvestissement du travail sur le vocabulaire des verbes introducteurs exprimant la colère »… De quoi faire bailler d’ennui tous les condisciples du dénommé Pharamon !

Et puis, il y a quelque chose qui cloche ! L’éditeur dit « à partir de 9 ans », et les profs, « à étudier en 4e » ? Et pour entrer dans l’Aiguille creuse, il faut attendre d’être à l’université ?

 

A partir de 9 ans

 

Jean-Philippe Arrou-Vignod, Enquête au collège, Folio Junior, Gallimard Jeunesse, 148 p., 5,70 €

Les commentaires sont fermés.