Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/12/2010

Pense à avoir de bonnes mains

10-12-Ide-Sophie et le relieur.jpgLe livre commence par une promenade dans un Paris de rêve, un Paris comme seuls les artistes japonais peuvent le peindre. La petite Sophie, sept ou huit ans aux cerises, promène gentiment ses couettes entre les quais et la place de Fürstenberg. Mais elle a une idée derrière la tête, notre Sophie : faire réparer son livre préféré, un livre sur les arbres. Un vieux relieur, observant son manège, l’invite à entrer dans l’atelier. L’histoire prend alors son envol. L’artisan et la fillette vont s’apprivoiser lentement : lui, bougon ; elle, effrontée, voire un peu peste. Furetant dans l’inénarrable, mais si bien dépeint désordre de l’atelier, la fillette découvre les outils, les matériaux, les gestes – mais aussi l’immense sagesse du relieur. Leur complicité trouve son point d’orgue quand Sophie découvre le nouvel habit de livre préféré.

 

Dès 7 ans

 

Hideko Ise, Sophie et le relieur, Seuil Jeunesse, 2007, 60 p., 15 €

Les commentaires sont fermés.