Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/11/2010

Raiponce, Raiponce, laisse descendre tes cheveux

10-11-Gibb-Raiponce.jpg« D’après l’œuvre originale des frères Grimm », précise la couverture ! Écrit par, adapté par, traduit par… trois personnes différentes, on pouvait s’attendre au pire ! Eh bien non, ce Raiponce est une adaptation fort honnête du conte traditionnel allemand Rapunzel. L’Anglaise Sarah Gibb a modéré son goût pour les princesses rose paillettes. Ses illustrations mêlent des silhouettes de théâtre d’ombre et des coloris acidulés, avec une touche d’humour qui rassurera les fillettes aux longs cheveux.

Une manière astucieuse d’anticiper sur le Walt Disney de l’hiver qui risque, lui, de vous faire dresser les cheveux sur la tête. Si j’en crois la bande-annonce, le prince brigand est d’une niaiserie à tomber, et la princesse, une championne du lancer de poêle à frire… Quelle salade ! Pour éviter que vos garçons ne confondent les nattes de leur petite soeur avec un lasso ou avec la queue du Marsupilami, préférez le livre au film.  

 

Dès 6 ans

 

Sarah Gibb, Raiponce, Gallimard Jeunesse, 30 p., oct. 2010, 13 €.

Les commentaires sont fermés.