Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/11/2010

Mais à part ça, madame la marquise…

10-10-couvbonnenouvelle.jpgA peine lues les premières pages de ce conte, que  j’entends déjà l’une de mes tantes fredonner cette rengaine des années 30, elle-même brodée sur un thème folklorique… Ici, nous sommes en Russie, et l’intendant du domaine invente mille détours pour annoncer à son maître que le papier de la lettre qu’il aurait pu écrire a brûlé, enfin, pas tout seul, parce que l’incendie, n’est-ce pas, s’est étendu… bref, nous finissons par apprendre que maison et hangars ont brûlé. Certes, l’on s’étonne un peu que le maïs, dans l’incendie, devienne du pop-corn… Mais ne sommes-nous pas dans une Russie d’opérette ? Quant à la bonne nouvelle, à vous de la découvrir!

 

Dès 5 ans

 

Johanna Marin Coles, Une si bonne nouvelle, illustrations de Lydia Marin Ross, Sarbacane, sept. 2010, 32 p., 13,50 €

Les commentaires sont fermés.