Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/10/2010

La liberté à tout prix !

10-09-29-verne-livonie.jpg« Cet homme était seul dans la nuit. Il passait comme un loup entre les blocs de glace entassés par le froid d’un long hiver. Son pantalon doublé, son ‘khalot’, sorte de cafetan rugueux, en poils de vache, sa casquette à oreilles rabattues, ne le défendaient qu’imparfaitement des atteintes de l’âpre bise. »

Brrrr… Quel est donc ce fugitif qui, en cette fin d’hiver 1876, passe la frontière entre l’empire russe et la Livonie ? C’est l’un des nombreux protagonistes d’un feuilleton à rebondissements. Pour une fois, Jules Verne se frotte au roman policier - mais sur fond de fait divers: il y aura un meurtre, plusieurs vols, des suspects, des énigmes, des conspirations, des silences… Ce roman policier est aussi un roman historico-politique : il se déroule dans les pays Baltes, sur fond de rivalités germano-russes. Notre Jules Verne national y prend parti pour les Russes et les Slaves, contre les « Teutons » - le roman, écrit avant 1896, parut en 1904. On lui pardonnera des prises de position si tranchées. Une bonne occasion cependant de retracer l’histoire des pays Baltes. Sans quoi le jeune – et déjà très bon – lecteur risquerait de se croire propulsé dans une inquiétante uchronie. Mais tout aussi dépaysante que les uchronies proposées à tout va sur des planètes improbables…

 

À partir de 12 ans – Pour très bons lecteurs.

 

Jules Verne, Un drame en Livonie, Hachette, Bibliothèque Verte, 250 p. A rechercher (trouvé pour 1 € dans un vide-greniers).

Les commentaires sont fermés.