Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/03/2017

Régis Penet, Antigone, d’après l’œuvre de Sophocle

17-04-penet antigone erik l'homme JFG.jpg« Antigone, fille d’Œdipe. Antigone la Labdacide, race orgueilleuse qui règne sur Thèbes… Antigone se recueille. Elle se recueille et se souvient… » En se recueillant, Antigone la brune et Sophocle nous invitent, nous qui la contemplons des siècles plus tard, au recueillement : celui qui, le temps d’une tragédie, nous détache du tohu-bohu de la cité pour mieux nous ramener à l’essentiel. Comment admettre, ailleurs que dans l’espace de la tragédie, que se heurtent ainsi la loi de Créon et la tradition immémoriale défendue par Antigone ? Régis Penet propose ici une version d’une sobriété et d’un fini exemplaire. Ses planches, peintes à l’huile sur des panneaux de bois, déploient toute la gamme des ocres, des gris, des rouges carmin, des blancs cassés. Son trait, sobre et classique, donne vie aux acteurs de la tragédie de Sophocle, parfois porteurs de masques… Le texte est dû à la plume du romancier Erik L’Homme. Enfin, un dossier rédigé par Jean-François Gautier, docteur en philosophie ancienne, rappelle en quoi la tragédie « est l’un des plus précieux parmi tous les héritages helléniques ».

Adolescents et adultes

Régis Penet, Antigone, d’après l’œuvre de Sophocle, textes d’Erik L’Homme, dossier réalisé par Jean-François Gautier, Glénat, 2017, 88 p., 19,50 €

30/03/2017

Elisabeth de Lambilly, L’Histoire de France à colorier

17-03-histoire de france frise colorier larousse.jpeg« Au Ve siècle, des peuples de guerriers pénètrent dans l’Empire romain qui disparaît e, 476. Au nord de la Gaule, les Francs saliens s’installent. L’un d’entre eux, Clovis, impose son autorité à l’ensemble de la Gaule. Il se fait baptiser à Reims en 496. » Telle est la présentation d’une double page de cette frise, consacrée au « premier des rois de France ». La scène est illustrée et commentée de manière claire. Il en est de même des 14 autres grandes scènes choisies, de la Préhistoire aux années 1970. Le verso de la frise reproduit les mêmes dessins, en noir et blanc, prêtes à être coloriées. Une belle manière de faire connaissance avec Jeanne d’Arc, François Ier, Louis XIV, Napoléon, et avec les taxis de la Marne.

De 7 à 10 ans

Elisabeth de Lambilly, L’Histoire de France à colorier, Larousse, 2016, 32 p., 8,95 €

21/03/2017

Aude Le Pichon, Mon petit livre d’art pour raconter la mythologie

17-03-Le Pichon petit livre d'art pour raconter la mythologie.jpgDu A de La Colère d’Achille, peinte en 1757 par Tiepolo, au V de Vulcain forgeant la foudre de Jupiter de Rubens (vers 1636-1638), 60 œuvres d'art - tableaux, mosaïques, enluminures... - permettent de rencontrer les grands héros, héroïnes, dieux et déesses de la mythologie grecque et romaine : Adonis, peint par Titien, Iphigénie, représentée sur une fresque romaine, Narcisse, revu par Salvador Dalí, Orphée, immortalisé par François Boucher… Ces dieux, déesses et héros sont restés autant de sources d’inspiration pour les artistes les plus divers. Un choix intéressant, une documentation pertinente, derrière une couverture convenue.

Dès 10 ans

Aude Le Pichon, Mon petit livre d’art pour raconter la mythologie, Seuil Jeunesse, 2017, 144 p., 15 €

17-03.jpg

16/02/2017

Jean-Christophe Piot, La Mythologie grecque racontée aux enfants

17-02-piot mythologie grecque.jpg« Sortie tout armée du crâne de Zeus, Athéna et accompagnée d’une chouette, l’oiseau de la sagesse. Casquée, armée d’une lance et d’un bouclier décoré de la tête de Méduse, elle incarne le courage et la clémence dans les batailles qu’elle remporte sans massacres inutiles. En temps de paix, elle protège les arts et les sciences ou vient au secours de héros comme Ulysse, qu’elle guide dans son errance. » Dans cette double page illustrée d’œuvres d’art, l’auteur confronte Athéna et Arès, guerrier sauvage et sanguinaire. Une présentation claire, bien documentée et esthétique des Olympiens et des héros légendaires.

Dès 10 ans

Jean-Christophe Piot, La Mythologie grecque racontée aux enfants, De La Martinière Jeunesse, 2017, 72 p., 14,50 €

03/02/2017

David Gemmel, Le Lion de Macédoine

17-02-gemmel - lion macédoine 1.jpg17-02- gemmel macédoine 2.jpg17-02-gemmel lion macédoine 3.jpgSparte, Thèbes, la Macédoine, bientôt la Perse, et plus loin encore… Les Thermopyles, Marathon, les batailles de Leuctres… Qui ne frémit d’avance à ces évocations ? Qui a oublié les noms de Léonidas, de Xénophon, d’Aristote, de Philippe ou d’Alexandre de Macédoine ? Cette fresque débute au printemps de 389 avant J.-C. et nous entraîne sur les pas de Parménion, héros inconnu de l’histoire mais terriblement plausible. Ce jeune Spartiate – mais de mère macédonienne -, après avoir fait ses preuves, est vite reconnu comme un génie de la stratégie. Mercenaire, il sera de toutes les grandes batailles – et plus encore ! L’auteur a réuni une documentation très fouillée pour rendre son récit crédible. Mais l’épopée se double d’heroïc fantasy : en arrière-plan, le Dieu Noir et la Source de lumière se font une guerre sans merci, utilisant les hommes selon leur bon vouloir – un peu comme les dieux homériques. Guerre, amour, mort… la violence est partout dans cet univers alliant réalisme historique et sens du merveilleux.

Pour adolescents avertis

David Gemmel, Le Lion de Macédoine. Tome 1 : Le Lion de Macédoine – Tome 2 : Le Prince noir – Tome 3 : L’Esprit du chaos (que je n’ai pas encore lu). Label Naos, 2015-2017. 16,90 € le volume.

Existe aussi en version poche, en 4 volumes. Folio SF, 8,20 € le volume.

19/01/2017

La légende du roi Midas au sommaire du TétrasLire de janvier

2017-01-tétraslire janv.jpgPouvoir transformer tout ce qu’il touche en or – voilà ce qu’un inconnu propose au roi Midas, déjà aveuglé par ses richesses. Mais tel est pris qui croyait prendre… Il va lui arriver bien pis encore que de ne pouvoir ni boire ni manger… Le magazine Tétras Lire a eu l’excellente idée de publier un des six contes mythologiques du « Livre des Merveilles » de l’américain Nathaniel Hawthorne (1804-1864). Dans une traduction très vivante et avec des illustrations « dorées » à souhait. Le second texte littéraire est un conte péruvien – où le maïs est d’or. Jeux, quizz, documentaires, idées de sorties, recette de cuisine et bricolages complètent cette livraison de janvier, selon une formule maintenant bien rodée. Et vous ? Êtes-vous abonné ?

De 8 à 12 ans

Tétras Lire – Editions Alba Verba, www.albaverba.fr ou 20 quai Fulchiron, 69005 Lyon. 9,50 € le numéro, ou 64 € pour 11 numéros

Pour feuilleter quelques pages du magazine, c’est ici.

03/11/2016

Viviane Koenig et Marie Caillou, La véritable histoire du cheval de Troie

16-11 - Koenig - cheval de troie.jpg« Grecs et Troyens maudissent Hélène qu’ils croient à l’origine de leurs malheurs.
- Reine ou pas, qu’elle aille aux Enfers, dit-on ici et là.
Seuls le roi Priam de Troie et son fils le prince Hector, le frère aîné de Pâris, défendent la reine. Eux ont tout compris : ils savent que les dieux sont à l’origine de ce conflit. »
Et en effet, depuis dix ans la guerre fait rage, Grecs et Troyens s’entre-tuent. Parce que Pâris, outil d’une vengeance d’Eris, déesse de la discorde, avait donné la pomme d’or à Aphrodite ; parce que Héra et Athéna, pour se venger, le persuadèrent d’enlever Hélène, la plus belle femme au monde, mais aussi l’épouse de Ménélas… Viviane Koenig reprend ici les grandes lignes de l’Iliade, de l’Odyssée et de l’Enéide, pour raconter comment cette ruse d’Ulysse mit fin à la guerre de Troie.
Ce grand album est remarquablement mis en page et illustré, ce qui ajoute au plaisir de lire ou de raconter cette histoire plurimillénaire.

De 7 ans à 10 ans

Viviane Koenig et Marie Caillou, La véritable histoire du cheval de Troie, Belin, 2016, 40 p., 15,90 €

17/10/2016

Au cœur de la mythologie, Géo Histoire

16-10-geohistoire mythologie.jpg« La vie, sur l’Olympe, s’écoule dans la douceur. Les dieux s’y nourrissent d’ambroisie et boivent du nectar, protégés des atteintes du monde extérieur par de hautes grilles. Les Saisons veillent sur eux, nul vent, nulle pluie, nulle neige ne vient troubler leur paix. Les sons de la lyre d’Apollon animent ce lieu de félicité, qui n’est pas sans écho dans les autres mythologies. Malgré les douceurs et les avantages de la divinité, tout ce petit monde se déchire allègrement. » Bref, « privilégiés mais jamais contents » ! Des dieux de l’Olympe au panthéon romain, des travaux d’Hercule à Romulus et Remus, ce gros album s’appuie sur les récits merveilleux des Anciens pour nous faire revisiter le vaste univers des mythologies grecque et romaine. Le ton, savant et toujours documenté, n’est pas dénué d’ironie ; le style en rend la lecture agréable ; les illustrations rappellent que ces mythologies ont inspiré les artistes européens au fil des siècles. Prisma a eu l’excellente idée de rééditer un choix de textes parus dans l’encyclopédie « Atlas de la Mythologie » des éditions Atlas (2003).

Adolescents, lycéens, étudiants, et pour toute la famille

Au cœur de la mythologie, Géo Histoire, ed. Prisma, 2016, 224 p., 19,99 € - chez tous les marchands de journaux

26/09/2016

Géraldine Elschner et Elodie Nouhen, Maman Loup

16-09-elschner nouhen maman loup.jpg« Soudain, la louve dressa l’oreille. Des bords du Tibre où elle s’abreuvait, un cri montait. D’un trait, elle s’enfonça entre les roseaux.
Echoué au pied d’un grand figuier sauvage, un panier flottait sur l’eau, et là, blottis l’un contre l’autre, elle les aperçut. Mais…
pas de museau pointu, pas de fourrure d’ébène : ces deux-là étaient plus blancs qu’un matin d’hiver et ils semblaient tendres à croquer…
d’un coup de dents, elle renversa leur nid d’osier. »
Cette mère louve
recueille les orphelins, les nourrit, les protège… Plus tard, lorsque des bergers inquiets lui soustraient ses petits, elle donne une ultime preuve de son amour et se résigne à les abandonner à leurs nouveaux parents. Et à leur destin d’hommes : l’un d’entre eux, Romulus, posera les premières pierres de Rome. Les illustrations d’Elodie Nouhen sont d’une grande beauté : son trait onirique fond l’humain et l’animal dans la nature ; la louve se mue tantôt en arbre, tantôt en fleuve. Quelle poésie ! Le mythe fondateur de Rome est ainsi revisité avec des yeux contemporains, qui gardent en mémoire le célèbre ensemble de la Louve du Capitole - à la louve médiévale, avaient été ajoutés au XVe siècle les deux bambins assoiffés de lait comme de gloire.

Dès 5 ans

Géraldine Elschner et Elodie Nouhen, Maman Loup, Ed de l’Elan vert, coll. « Pont des arts », 2016, 32 p., 14,95 €

08/09/2016

Françoise Rachmuhl, Déméter la généreuse

16-09-rachmuhl - déméter.jpg« Les paupières d’Hadès clignotent, Poséidon cherche des yeux la mer. Les trois déesses [Héra, Hestia et Déméter] sourient, conscientes de leur beauté. Déméter, surtout, rayonne, offrant à la lumière sa face encore enfantine, ses joues rondes, son regard clair, sa chevelure blonde ébouriffée. » Quelques instants auparavant, les jeunes dieux étaient encore prisonniers de Cronos, mais son estomac n’a pas digéré la potion concoctée par Zeus. La jeune Déméter a vite choisi son domaine : à elle tout ce qui pousse dans la nature, les arbres, les fleurs, le blé… Mais un triste jour, Perséphone, la fille de Déméter, a disparu. La jeune fille a é été enlevée par Hadès, qui l’a épousée…  Sur terre, plus rien ne pousse, la famine menace les hommes. Rhéa, la déesse mère, trouvera un compromis : Perséphone passera l’hiver aux Enfers  auprès d’Hadès, son époux, et l’été sur terre, avec sa mère. Les saisons sont nées. Françoise Rachmuhl sait faire partager sa parfaite connaissance du monde antique. Ce roman mythologique est pétillant d’humour et de joie de vivre, et, tout primesautier qu’il est, reste d’une fidélité exemplaire aux textes anciens.

Dès 9 ans

Françoise Rachmuhl, Déméter la généreuse, Flammarion Jeunesse, 2016, 96 p., 5,90 €