Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/12/2017

Cruschiform, Colorama : imagier des nuances de couleurs

17-11- cruschiform imagier colorama.jpgDu blanc et du beige ? Non, écoutez bien ! Blanc neige, lait, blanc de paix, albinos, blanc d’albâtre, blanc polaire, fleur de coton, écorce de bouleau, phalène blanche et blanc poudré – voilà de quoi rêver. Un peu plus de gris que de rose dans le blanc ? Voilà les larmes d’Aphrodite, la fleur de sel et le clair de lune. Chacune des 133 nuances de couleurs choisies par l’auteur donne lieu à un texte illustré, faisant face à une page entièrement colorée de ladite nuance. Ainsi, nous apprenons qu’au « Moyen Age, le bois de braise, un bois exotique rouge comme la braise, était importé en Europe par des marchands vénitiens de retour des Indes. Précieux colorant, il permettait de teindre des tissus de diverses nuances, du rouge au violet clair. » Et quand les Portugais découvrirent une terre couverte de bois de braise, ils la baptisèrent… Brésil. Cruschiform est le nom du studio de graphisme de la jeune artiste Marie-Laure Cruschi qui maîtrise aussi bien la typographie, le graphisme que l’illustration – avec une jolie touche de poésie.

Dès 8 ans et pour toute la famille

Cruschiform, Colorama : imagier des nuances de couleurs, Gallimard, 2017, 280 p., 25 €

27/11/2017

Thibaud Dubois, Merveilleux Noëls de Bretagne

17-11-dubois noels bretagne.jpgMerveilleuse, la nuit de Noël l’est particulièrement en Bretagne, où les contes celtes ont nourri le légendaire chrétien. Les pierres levées cachent des trésors, les animaux parlent, le diable se fait sabotier, les bûches flambent dans l’âtre, les chanteurs de chansons rivalisent d’imagination… Thibaud Dubois a recueilli des contes auprès d’auteurs aussi célèbres qu’Anatole Le Braz, Emile Souvestre, Charles Le Goffic, sans oublier les deux Théodore – Botrel et Hersart de la Villemarqué. Quelques-uns de ses contes, « mis au propre » au XIXe siècle, nous rappellent aussi que la Bretagne était fort pauvre, que le médecin ne venait pas toujours au chevet des enfants malades et que certaines tables étaient bien maigres – une manière aussi de rappeler que Noël est une fête où l’on partage avec les plus démunis, qui sont parfois plus près de soi qu’on le pense.

Adolescents - A lire en famille à la veillée

Thibaud Dubois, Merveilleux Noëls de Bretagne, illustrations de Françoise Pichard, préface de Bernard Rio, 2017, Via Romana, 252 p., 19 €

24/11/2017

Marie Bretin, 1000 origamis Noël

17-11- 1000 origamis noel.jpgDes modèles, tous les plis de base pour réalise des enveloppes, des étoiles, des rennes, un bonhomme de neige… mais surtout 1000 feuilles décorées aux couleurs de Noël, avec plus de 100 modèles inédits. Des heures de création pour décorer le sapin, la table, les paquets cadeau ou la classe – car avec autant de feuilles, il y en aura pour tout le monde !

Dès 8 ans et pour toute la famille

Marie Bretin, 1000 origamis Noël, Fleurus, 2017, 1040 p., 14,99 €

03/11/2017

Alphonse Allais, L’agonie du papier

17-11- allais- agonie du papier.jpg« Un journal sans papier ! Une revue sans papier ! Un roman sans papier ! Et pourquoi pas ? […] Notre organe, La Pellicule, parviendra chaque matin à nos abonnés sous la forme d’une légère carte transparente, pas plus énorme qu’une carte à jouer.
Cette carte, insérée dans la rainure ad hoc, un bouton qu’on pousse, et sur la toile en face vient se projeter la plus clairement lisible de nos gazettes françaises et même étrangères. » Voilà comment, en 1902, Alphonse Allais envisageait sérieusement la disparition progressive du papier. Sérieusement ? Tout l’art de cet humoriste est en effet de présenter avec le plus bel aplomb possible des solutions fantaisistes voire absurdes aux questions les plus variées. Ce petit opuscule s’est fait un malin plaisir de sélectionner dans l’œuvre prolifique d’Alphonse Allais les sujets à la mode : énergies nouvelles, réforme de l’orthographe, féminisation grammaticale, jusqu’à Paris Plage ! Salutaire !

Dès 12 ans, adolescents, adultes

Alphonse Allais, L’agonie du papier, et autres textes d’une parfaite actualité, Editions Le Pont du Change, 2011, 72 p., 12 €

Erik L’Homme, Nouvelle Sparte

17-11-erik l'homme - nouvelles sparte.jpg« Alexia prononça les paroles rituelles qu’elle n’avait pas le droit de prononcer – il n’y avait aucun serment et aucun vol avant la troisième année académienne. "Belle squaline… Je te confie ma vie… Emporte-moi dans le ciel…"La porte devant elle s’ouvrit automatiquement quand le caisson fut plein. Alexia enclencha l’aqua-mode, actionna le levier de commande. La squaline se faufila-glissa dans l’obscurité froide des profondeurs du Baïkal. Le cœur d’Alexia vibrait d’une excitance totale. » Car la jeune fille a enfreint les lois de la Nouvelle-Sparte, cette cité recréée sur les rives du Baïkal après les Grands Bouleversements qui avaient, deux siècles plus tôt, « renversé les pays du Monde-d’avant ». Aux commandes de son engin, Alexia n’a qu’un seul but : aller sauver son ami Valère, aux prises avec de dangereux personnages qui perturbent sa mission dans la sombre Occidie.
Avec leurs jeunes compagnons, Valère et Alexia sont parvenus, quelques semaines auparavant, au terme de leur formation et ont vécu les épreuves de la terrible kryptie. Ils ont entendu le discours de la grande-prêtresse d’Hestia : « La force de la Fédération ne réside ni dans ses satellites-tueurs ni dans ses féroces squalines, mais dans le caractère de ses citoyens ! Leurs vertus – courage, ruse, tempérance – sont le vent qui nous porte vers tous les rivages ! La clef de tous les trésors, le marteau qui forge les patries vivantes, le bouclier sans lequel aucune civilisation ne saurait durer ! » Il était donc temps de passer à l’action !
Erik L’Homme signe ici un roman ambitieux, où la science-fiction se nourrit de l’héritage homérique, que ce soit dans le rythme du récit, dans la création de néologismes (« ils se sourire-lumière ») ou dans les discours du philosophe Goas. Empruntant à la fois à l’Iliade – comment réagir aux attentats qui sèment le chaos dans la cité ? – et à l’Odyssée – Valère est prisonnier en Occidie des charmes d’une sulfureuse Circé -, ce trépidant roman d’aventures futuristes est aussi une belle leçon de vie pour ceux qui ont « l’âge-de-toutes-les-folies ». Rassurez-vous, inutile d’avoir planché son grec ancien au lycée pour entrer dans la Nouvelle-Sparte – mais les hellénistes y trouveront un charme supplémentaire. Les lecteurs de Sylvain Tesson ne seront pas déçus non plus, pour des raisons plus… baïkaliennes.

Adolescents, jeunes adultes

Erik L’Homme, Nouvelle Sparte, Gallimard Jeunesse, coll. « Romans Ado », 2017, 320 p., 13,50 €

31/10/2017

Molière, Trois comédies

17-11-molière - fleurus.jpgMédecins fripons, bourgeois ridicules, valets coquins et servantes au grand cœur, Arlequins et Scaramouches – nous les connaissons bien, ils nous ont tant fait rire ! Mais notre cœur ne bat-il pas plus encore pour les jeunes amoureux que séparent tant d’obstacles avant la conclusion heureuse de la comédie ? Cet ouvrage relié et de belle fabrication réunit Le Médecin malgré lui, Le Bourgeois gentilhomme et Le Malade imaginaire. Chacune des pièces a été confiée à un illustrateur différent qui a su en capter l’énergie et la singularité. L’occasion bienvenue de se créer un fond de bibliothèque qui complétera les célèbres « petits classiques » du cours de français.

Dès 12 ans

Molière – Le Médecin malgré lui, illustrations de Karine Bernardou – Le Bourgeois gentilhomme, illustrations de Benoît Perroud – Le Malade imaginaire, illustrations de Maurèen Poignonec – Fleurus, 2017, 416 p., 24,90 €

26/10/2017

Jean-François Chabas, Les filles de Cùchulainn

17-10-chabas- les filles de cuchulainn.jpg« Quelle était la véritable histoire du grand Shire ? Nous autres, gens des îles, aimons les mystères ; je crois que nous n’en aurons jamais notre compte. Et à cause de cette énigme qui s’attachait à ses origines et  son acquisition, j’ai encore plus aimé Cùchulainn. » Cet immense cheval noir et borgne, « paisiblement rétif », est la seule consolation qui reste à la narratrice quand son mari périt en mer. Huit mois après cette disparition, naissent des jumelles, Esther et Rebecca, enfants miroirs, qui ne communiquent qu’entre elles et passent pour simplettes. Cùchulainn, tel le héros de la mythologie celte dont il porte le nom, est-il comme lui « doté de pouvoirs magiques et divinatoires » ? L’étrange complicité qui le lie aux jumelles sauvera la famille et l’île entière de brigands malfaisants.
Un roman qui respire les embruns, à lire un jour de tempête, blotti dans une stalle ! Une belle réflexion sur le couple, la maternité, la filiation, aussi insolite qu’originale.

Adolescents

Jean-François Chabas, Les filles de Cùchulainn, L’Ecole des loisirs, coll. Medium, 2013, 110 p., 8,50 €

16/10/2017

Jirô Taniguchi, La forêt millénaire

17-10 Taniguchi - foret millénaire.jpgWaturu, un jeune Tokyoïte de 10 ans, est recueilli par ses grands-parents dans un village de montagne. Perturbé par le divorce de ses parents et la maladie de sa mère, il ne trouve guère de compassion auprès de ses condisciples – lesquels le mettent au défi de grimper dans un arbre immense, « leur » arbre, au cœur de la forêt. Une forêt bien étrange, née d’un tremblement de terre, dans laquelle vivent de curieux animaux...
Entre album, avec un format à l’italienne, et manga, par ses codes graphiques, cet ouvrage est le dernier opus du grand maître japonais, décédé avant de l’avoir terminé. La seconde moitié du livre est consacrée à une interview de Jirô Taniguchi (1947-2017) et au storyboard des épisodes qui devaient continuer l’histoire de Waturu. Cela donne un document à part, étrange et nostalgique, qui fait revivre le Japon des années 1950 où les kodama - les hamadryades nipponnes – s’inquiètent déjà de la bonne santé de la forêt.

Adolescents

Jirô Taniguchi, La forêt millénaire, Rue de Sèvres, 2017, 72 p., 18 €

06/10/2017

Christine de Langle, Dico Atlas de l’histoire des arts

17-09-de langle- dico histoire des arts.jpgDe la Dame de Brassempouy à Louis Armstrong, ce Dico Atlas donne de sérieux jalons pour bien situer les grandes périodes de l’histoire des arts. En termes clairs et en croquis lisibles, il rappelle, par exemple les trois ordres architecturaux grecs, le plan d’une cathédrale gothique ou la répartition des pupitres de l’orchestre symphonique. Chaque page comprend une carte ou un plan, la photo d’un monument ou la reproduction d’une œuvre, une frise chronologique et deux paragraphes d’explications techniques aussi bien sur l’art de la mosaïque, celui de la fresque que sur le ballet romantique. Un ouvrage facile à glisser dans son sac avant un voyage culturel !  

Dès 10 ans et pour toute la famille.

Christine de Langle, Dico Atlas de l’histoire des arts, Belin, 2010, 96 p., 121,95 €

Du même auteur :  Christine de Langle, Dico Atlas de l’art – La sculpture de l’Antiquité à nos jours, Belin, 2014, 96 p., 12,95 €

28/09/2017

Serge Dalens, Le Bracelet de Vermeil, Le Prince Eric

17-10-le-bracelet-de-vermeil-edition-collector-19176-300-300.jpg« Et ton bracelet, il a aussi une histoire ?
A peine posée, Christian regretta la question qui lui avait échappé. Il rougit comme un coq en voyant les yeux verts d’embuer.
- Oh ! je te demande pardon, reprit-il, je ne l’ai pas fait exprès, ne me réponds pas. Dieu que je suis bête ! Dis, tu ne m’en veux pas ?
- Mais non, tu ne pouvais pas savoir… Ce bracelet me vient de mon père, et c’est pourquoi j’y tiens beaucoup. »
Le début d’une amitié hors du commun entre le jeune prince de Swendenborg et e fils d’un chirurgien parisien – et le début d’aventures qui ont fait palpiter tant d’adolescents !
Quatre-vingts ans ont passé depuis la première édition du Bracelet de Vermeil mais, dans nos cœurs, Eric et Christian, dans leur tenue de scouts, ont et auront toujours quinze ans. Une réédition 100 % conforme à l’originale, illustrée des superbes dessins de Pierre Joubert, sous une reliure cartonnée de qualité.

Dès 12 ans

Serge Dalens, Le Bracelet de Vermeil, Le Prince Eric, illustrations de Pierre Joubert, Mame, 2017, 224 p., 19,90 € - Réédition.

Serge Dalens, Le Prince Eric, illustrations de Pierre Joubert, Mame, 2017, 224 p., 19,90 € - Réédition.

le-prince-eric-edition-collector-19561-300-300.jpg