Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/05/2017

Mes ancêtres

LB_Ancetres_2.jpgDis-moi, Maman, comment s’appelait le papa de ta grand-mère ? Grand-Papa, qui était la maman de votre papa ? Au-delà de ses grands-parents qu’il connaît le plus souvent, un enfant a du mal à situer ses ancêtres, et pourtant, il y en a tant à dire sur ces aïeux ! Leur nom, leurs prénoms, la ville ou le village où ils ont vécu, leur métier… Qui est revenu de la Grande Guerre ? Qui a fait pousser la vigne ou le blé ? Qui a brodé cette robe de baptême ? Ce livret généalogique pourra être rempli par chaque enfant et restera un précieux témoignage de son histoire familiale. Pratique et astucieux, il est imprimé sur du beau papier vergé, en deux couleurs. Il s’ouvre par le milieu, et quelques petites fenêtres permettent de passer d’une génération à l’autre – jusqu’aux trisaïeux. Il y a même de la place pour coller des photos. Un conseil : commencez à remplir de livret au crayon, car il s’agit de ne pas se tromper entre « le grand-père paternel de ma grand-mère paternelle » et « la grand-mère maternelle de mon grand-père paternel ».

Dès 8 ans et pour toute la famille

Mes ancêtres, Editions d’art Derveaux, 2007, 20 p., 13 € + frais de port – Imprimé en France. www.editionsdanielderveaux.fr

16/05/2017

Claude Merle, Merlin l’Enchanteur

17-05-merle - merlin l enchanteur.jpg« Le vieil homme le déposa sur le sol, le saisit par la main, et le conduisit vers un cheval blanc attaché à un arbre, à l’orée de la forêt.
Il ne faisait aucun doute que le personnage aux allures de moine, avec sa robe de laine blanche, était l’auteur de ce phénomène miraculeux.
- Merci, Messire, articula John d’une voix étranglée. Il reçut en retour un éclair d’yeux bleus où se lisaient la malice et la tendresse.
- Sais-tu qui tu es ? demanda le vieil homme. »
Ce vieil homme n’est autre que Merlin, le magicien, l’enchanteur, le faiseur de rois – lequel annonce à John, jeune paysan poursuivi par des « tueurs sans Dieu » qu’il n’est autre que Tristan, fils et héritier du défunt duc Henry de Salisbury. Au fil d’un récit mené tambour battant, nous rencontrerons les rois Uther et Pendragon, Arthur et Morgane, des dragons et des traîtres, des Saxons et des Irlandais, la belle Ygreine et la fée Viviane, Excalibur et la Table ronde… autant dire une excursion trépidante au cœur de la matière de Bretagne. Le roman est lisible dès 9 ans, mais les histoires d’amour un peu… compliquées n’intéresseront guère les jouvenceaux avant 12 ans.

Dès 12 ans

Claude Merle, Merlin l’Enchanteur, coll. « Héros de légende », Bayard, 2017, 160 p., 6,50 €

24/04/2017

Capitaine Caval, Feu sacré

17-04-caval-feu-sacre.jpg« Dans la radio, le chef de corps du groupement annonça qu’il prenait le commandement des opérations de secours. Il donna les axes logistiques : accès des véhicules par la rue Lamarck, évacuation des victimes par la rue Lepic, point de concentration des vecteurs de secours à victimes sur l’esplanade du Sacré-Cœur, zone de déploiement initial sur la rue Caulaincourt (« juste devant son studio ! » pensa Flamme)… Le bilan provisoire était déjà de onze morts et de plusieurs dizaines de blessés dont de nombreux enfants. […] la France venait d’être frappée une nouvelle fois par un attentat des plus meurtriers, au cœur de la capitale, dans la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre. » Une nouvelle aventure pour Flamme, jeune sergent à la Brigade de Sapeurs Pompiers de Paris, une aventure qui va le mener de Paris à Rome, sur les traces de personnages étranges et dangereux. Services secrets contre sociétés secrètes, la lutte sera rude !
Père de famille, le capitaine Caval a été officier à la Brigade de Sapeurs Pompiers de Paris qu’il a servie notamment en banlieue difficile.

Adolescents

Capitaine Caval, Feu sacré, Via Romana, 2017, 288 p., 12 €

Pour retrouver le sergent Flamme dans ses aventures précédentes :
Code Delta
Les Cités interdites
L’Affaire Vladimir
Place Vendôme

18/04/2017

Judith Bouilloc, Les Maîtres du vent

17-04-bouilloc maitres du vent.jpg« Maître Ginkgo ?
- Oui, Yann.
- Comment devient-on Gardien comme vous ?
- En s’entraînant encore et encore.
- Oui, mais il y a beaucoup de Waldgangers qui souhaitent intégrer la Garde ! Et tous n’y arrivent pas !
- C’est Finn Shermann, le général de la Garde qui sélectionne en personne les guerriers de l’armée professionnelle de Waldgan parmi les volontaires qui ont seize ans passés. »
Or la mère de Yann, veuve d’un officier et guérisseuse de son métier, ne tient pas à lui donner la précieuse autorisation. Elle verrait mieux son fils reprendre l’atelier de sculpture de son oncle Frans.
De chapitre en chapitre, le jeune Yann suit les cours de l’école des Maîtres du vent, puis de l’école de guerre de SoenTsu. Il s’y lie d’amitié avec des adolescents venus d’autres contrées de ce continent imaginaire – une amitié qui leur permettra, le temps venu, de garantir une paix bienvenue après de terribles batailles. Un roman astucieux, où les forêts se nomment Dodone, Barento ou Verzy, et la capitale de Waldgan, Yggdrasil – et dont les chapitres sont placés sous la haute bienveillance du Cimetière marin de Paul Valéry. Un roman dynamique, dans la lignée des romans de collège et d’initiation, mais avec cette « touche française » qui le démarque des séries industrielles anglo-américaines.

Dès 10 ans

Judith Bouilloc, Les Maîtres du vent, Artège, 2016, 438 p., 17,90 €

12/04/2017

Jacques Prévert, Embrasse-moi

17-04 prevert embrasse moi.jpg« Un et nu c’est même / et nu et nue comme un et un font deux / font un quand ils s’aiment. » Une belle comptine pour les enfants (pas) sages devenus grands - et à qui personne ne demande plus d’être sages dans le secret de leur coeur. Cet album propose vingt « poèmes d’amour » de Jacques Prévert, très joliment illustrés par Ronan Badel, quelque part entre Sempé et Peynet. Un album à réserver à de jeunes adolescents ou adolescentes dont on croit deviner les premiers émois et les premiers chagrins –la poésie saura les amadouer et, peut-être, les consoler. A feuilleter ici.

Adolescents

Jacques Prévert, Embrasse-moi, illustrations de Ronan Badel, Gallimard Jeunesse, 2016, 44 p., 14,90 €

31/03/2017

Régis Penet, Antigone, d’après l’œuvre de Sophocle

17-04-penet antigone erik l'homme JFG.jpg« Antigone, fille d’Œdipe. Antigone la Labdacide, race orgueilleuse qui règne sur Thèbes… Antigone se recueille. Elle se recueille et se souvient… » En se recueillant, Antigone la brune et Sophocle nous invitent, nous qui la contemplons des siècles plus tard, au recueillement : celui qui, le temps d’une tragédie, nous détache du tohu-bohu de la cité pour mieux nous ramener à l’essentiel. Comment admettre, ailleurs que dans l’espace de la tragédie, que se heurtent ainsi la loi de Créon et la tradition immémoriale défendue par Antigone ? Régis Penet propose ici une version d’une sobriété et d’un fini exemplaire. Ses planches, peintes à l’huile sur des panneaux de bois, déploient toute la gamme des ocres, des gris, des rouges carmin, des blancs cassés. Son trait, sobre et classique, donne vie aux acteurs de la tragédie de Sophocle, parfois porteurs de masques… Le texte est dû à la plume du romancier Erik L’Homme. Enfin, un dossier rédigé par Jean-François Gautier, docteur en philosophie ancienne, rappelle en quoi la tragédie « est l’un des plus précieux parmi tous les héritages helléniques ».

Adolescents et adultes

Régis Penet, Antigone, d’après l’œuvre de Sophocle, textes d’Erik L’Homme, dossier réalisé par Jean-François Gautier, Glénat, 2017, 88 p., 19,50 €

28/03/2017

Hombeline Passot, Les grands classiques de la poésie française

17-03-passot- grands classiques poésie française.jpgDe « Que sont mes amis devenus » de Rutebeuf à « L’enfant qui va aux commissions » de Claude Roy, Hombeline Passot a sélectionné plus de cent poèmes de la littérature française – pas toujours les plus simples, mais les plus musicaux, ceux dont, bon an mal an, on se dit qu’un jour, on les a lus ou même récités. Que de génie dans notre belle langue française ! Les illustrations, gaies et colorées, accompagnent à merveille ces « grands classiques »  - ne reste plus qu’à les apprendre par cœur – pour les aimer « par le cœur ».

Dès 8 ans et pour toute la famille

Hombeline Passot, Les grands classiques de la poésie française, illustrations de Pauline Duhamel, Fleurus, 2016, 352 p., 19,90 €

17/03/2017

Gwenaële Barussaud, Lucille, À l’Heure gourmande

17-03-barussaud - lucille.jpg« L’enseigne, surtout, la ravissait. C’était un médaillon au centre duquel une religieuse nappée d’un rose pâle était entourée de branchages dorés. Au-dessus, de grandes lettres dorées affichaient fièrement le nom de l’établissement : « À l’Heure gourmande, salon de thé ». Lucille hocha la tête, sourit. Elle n’avait pas de doute, elle éprouvait même une grande confiance. »
Lucille Bordier est la sœur de Pauline, la jeune « demoiselle des grands magasins » (voir ici). Comme elle, elle tente de se faire une place dans le Paris exubérant du Second Empire. Après bien des mésaventures – femme de chambre d’une jeune fille à la mode, puis servante dans un luxueux hôtel de Dinard – elle décide d’ouvrir le premier salon de thé de la capitale. Les clientes afflueront enfin quand son amie Juliette (voir ici), styliste en vogue, organise la réception de son mariage À l’heure gourmande. Un roman « positif », aux rebondissements bien agencés.

Dès 12 ans

Gwenaële Barussaud, Lucille, À l’heure gourmande, coll. « Les Lumières de Paris », Fleurus, 2016, 320 p., 15,90 €

14/03/2017

Dominique Ehrhard, L’Hermione, une frégate du XVIIIe siècle

17-03 - ehrhard l'hermione frégate.jpg« C’est sous le règne de Louis XVI qu’est entreprise la rénovation de la flotte. Le 23 octobre 1778, le Conseil de Marine tenu à Rochefort décide de la construction de l’Hermione d’après les plans qui ont déjà servi à la Courageuse et la Concorde, les deux premières d’une série de quatre frégates de 12. La décision est approuvée par le roi le 2 novembre, la construction démarre le mois suivant. » Quelle efficacité ! Comment fut-elle construite ? A quelles campagnes a-t-elle participé ? Quels furent ses plus célèbres voyageurs ? Quelle fut sa destinée, jusqu’à ce jour fatal du 20 septembre 1793, où elle sombra au large du Croisic ? Cet album animé vous présente la célébrissime Hermione et son « sistership », ou plus exactement la reconstitution qui en a été faite entre 1997 et 2014. Pour en savoir plus et monter à bord (dès 6 ans), c’est ici.

Dès 8 ans

Dominique Ehrhard et Anne-Florence Lemasson, L’Hermione, une frégate du XVIIIe siècle, livre pop-up, Plaisancier-Vagnon éditions, 2016, 12 p., 24,95 €

10/03/2017

Lucien Bély et Pierre Joubert, Une histoire du Mont-Saint-Michel

17-03- bély joubert - une histoire du mont st michel.jpgDes hommes ont choisi une île, au Moyen Age, pour prier Dieu dans la plus grande solitude, et un évêque, Aubert, y fonda une abbaye en l'honneur de l'archange saint Michel. « Le lieu qui porte, de nos jours, le nom de Mont-Saint-Michel était alors [au début du Moyen Age] appelé le Mont-Tombe, ce qui signifiait à la fois le « tombeau » et l’« élévation ». Cette butte a sans doute attiré des ermites, car des chrétiens, venus peut-être d’Irlande, s’étaient installés très tôt autour de la baie et près de Dol-de-Bretagne. » Avez-vous bien lu ? « Sans doute », « peut-être » : voilà la modestie d’un véritable historien ! Cet album réunit en effet deux signatures célèbres : celle de Lucien Bély, ancien élève de l'École normale supérieure, agrégé d'histoire, docteur ès lettres, professeur d'histoire moderne, et celle de Pierre Joubert (1910-2002), talentueux dessinateur. Ils vous invitent à une visite du Mont, haut lieu de prière et redoutable forteresse. Le Mont, c'est une immense page d'histoire. C’est une épopée, qui a supposé la foi et la vaillance des hommes. Le Mont, c’est une silhouette altière, une architecture exceptionnelle, qui a traversé les siècles et nous éblouit encore.

Dès 10 ans

Lucien Bély, Une histoire du Mont-Saint-Michel, illustrations de Pierre Joubert, Ouest France, 2017, 48 p., 9,90 € - Réédition de l’ouvrage paru en 1980, réédité en 1985.